Performance

Sud de La Réunion

Isautier : un groupe sudiste par essence

31 mai 2015 | PAR La rédaction | N°296
Jérôme Isautier, président du groupe éponyme : « Nous souhaitons accompagner les politiques publiques, par exemple en matière d'accompagnement du vieillissement de la population. » - Ipreunion.com

« Plus de 90 % des intérêts de notre groupe se situent dans le Sud. » Jérôme Isautier, président du groupe éponyme, affiche résolument et avec fierté ses racines sudistes. Créé en 1845, le groupe Isautier, qui célébrera ses 170 ans en juillet, s'est tout d'abord lancé dans la culture de la canne à sucre afin de produire non pas du sucre mais du rhum. Aujourd'hui, la canne à sucre occupe encore 320 hectares. Mais le groupe a diversifié son pôle agricole en développant une activité d'élevage de veaux sur 150 hectares. « Nous sommes naisseurs et nous vendons nos veaux à des engraisseurs. Cette activité connaît une croissance soutenue et nous travaillons en permanence sur l'amélioration génétique », précise Danièle Le Normand, directrice générale adjointe du groupe.
Dans le rhum, la diversification a également été de mise. Désormais, Isautier produit du rhum blanc, du rhum vieux, des rhums arrangés et des punchs. Ces boissons sont régulièrement primées lors des concours agricoles internationaux. Dernière innovation en date : l'aRhummatik, un punch sans sucre ajouté (une première mondiale) faiblement alcoolisé, qui associe au rhum vieilli en fût de chêne les meilleurs fruits de La Réunion, le tout aromatisé à l'extrait de stévia (substitut au sucre). Ce produit a d'ailleurs été primé à la Sélection SIAL Innovation 2014 du Salon mondial de l'agroalimentaire qui s'est tenu à Paris en octobre 2014. « Quatre nouveaux produits de la gamme aRhumatik seront lancés d'ici fin 2015 », annonce Danièle Le Normand. L'objectif est de développer l'exportation en structurant le marché métropolitain et en visant l'Europe et l'Afrique de l'Est.
Le groupe a aussi créé un pôle immobilier avec des locaux commerciaux urbains, des locaux d'activité dédiée et des logements étudiants. « Nous souhaitons accompagner les politiques publiques, par exemple en matière d'accompagnement du vieillissement de la population », explique Jérôme Isautier. Le tourisme constitue un autre axe de développement. Après une ouverture en décembre 2008, la Saga du Rhum est devenue non seulement un musée incontournable, mais aussi un véritable outil de communication sur le rhum. Dans les cartons : la construction d'un lodge de 50 chambres sur 130 hectares à la Plaine des Cafres et la création d'un hôtel de charme dans la maison familiale de Bérive, sur la commune du Tampon. Enfin, bien que n'ayant pas été retenu pour la construction de la nouvelle turbine à combustion du Sud, le groupe Isautier poursuit ses recherches dans l'énergie en s'intéressant notamment à l'éthanol, au solaire et à l'éolien.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Sud de La Réunion

Isautier : un groupe sudiste par essence

« Plus de 90 % des intérêts de notre groupe se situent dans le Sud. » Jérôme Isautier, président du groupe éponyme, affiche résolument et avec fierté ses racines sudistes. Créé en 1845, le groupe Isautier, qui célébrera ses 170 ans en juillet, s'est tout d'abord lancé dans la culture de la canne à sucre afin de produire non pas du sucre mais du rhum. Aujourd'hui, la canne à sucr...