Hot

Afrique du Sud

Jacob Zuma condamné à 15 mois de prison pour outrage à la justice

29 juin 2021 | PAR Agence Ecofin
Jacob Zuma condamné à 15 mois de prison pour outrage à la justice. - Stocklib
L’ancien président sud-africain Jacob Zuma a été condamné à 15 mois de prison par la justice de son pays. La décision a été prononcée ce mardi 29 juin 2021 par la Cour constitutionnelle.

L’ancien chef de l’État avait refusé de venir témoigner dans le cadre d’une enquête sur des faits de corruption dans lesquels il serait impliqué. Ce refus persistant de comparaître devant la Commission Zondo (du nom du juge Raymond Zondo), chargée de faire la lumière sur les faits de corruption qui lui étaient reprochés. Alors que l’enquête avait du mal à avancer suite à l’attitude peu coopérative de l’ancien chef de l’Etat envers la justice, la Cour constitutionnelle avait rendu en janvier 2021, une décision l’obligeant à comparaître et à ne plus garder le silence. 
Jacob Zuma est empêtré dans plusieurs affaires de corruption qui l’ont d’ailleurs poussé à démissionner du poste de président de la République le 14 février 2018, pour se faire remplacer par son ancien vice-président Cyril Ramaphosa. Celui-ci a promis d’éradiquer la corruption du paysage politique et économique sud-africain, et est également sur la liste des personnalités qui doivent être entendues par la Commission Zondo. Il est régulièrement accusé par son prédécesseur d’instrumentaliser la justice pour mener une chasse aux sorcières contre lui.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Afrique du Sud

Jacob Zuma condamné à 15 mois de prison pour outrage à la justice

L’ancien chef de l’État avait refusé de venir témoigner dans le cadre d’une enquête sur des faits de corruption dans lesquels il serait impliqué. Ce refus persistant de comparaître devant la Commission Zondo (du nom du juge Raymond Zondo), chargée de faire la lumière sur les faits de corruption qui lui étaient reprochés. Alors que l’enquête avait du mal à avancer suite à l’a...