Performance

Madagascar

Joël Randriamandranto président de l'Office national du tourisme

29 fév 2016 | PAR Njaratiana Rakotoniaina
Joël Randriamandranto est rompu aux fonctions de Pca de l’ONTM en ayant déjà occupé le poste pendant six années consécutives. Durant ces 3 mandats, il a été l’un des initiateurs du projet « Îles Vanilles ». - ONTM
À 56 ans, Joël Randriamandranto succède à Éric Koller à la tête du conseil d’administration de l’Office national du tourisme de Madagascar (ONTM).
Joël Randriamandranto a été élu président à l’issue de l’assemblée générale des membres de l’office le 23 février dernier. L’homme n’est pas un nouveau venu puisqu’il était le prédécesseur du président sortant. Joël a même déjà occupé la fonction durant 3 mandats successifs entre 2006 et 2011. Par ailleurs, il est connu du milieu car depuis plus de vingt ans, il opère dans l’hôtellerie et le tourisme. 
En 1996, il créait avec sa fratrie l’agence de voyage Jacaranda, un tour-opérateur basé en France et totalement dédié à la destination Madagascar. Il rentre l’année suivante au pays pour créer Jacaranda Madagascar, un relais pour réceptionner les touristes. En 1999, il ouvre Madagascar Services, une filiale de l’agence spécialisée dans la location de véhicules. Et deux ans plus tard, il se lance dans l’hôtellerie en faisant l’acquisition de « Les Toiles de l’Isalo », un hôtel situé à Ranohira sur la route nationale reliant Tuléar à Fianarantsoa.
En 2015, Joël Randriamandranto s’aventure davantage dans le secteur en présidant l'Association des gîtes, maison d'hôtes et de charme de Madagascar (AGMHCM).
Pour ce quatrième mandat de deux ans, il compte redorer l'image de la destination Madagascar à l'étranger. Dans ce cadre, il prévoit de renforcer les activités de promotion au niveau des marchés émetteurs conventionnels. Une étude du pôle intégré de croissance (PIC) montre en effet que la Grande île y est mieux positionnée. Ainsi, un renforcement de la communication sera entre autres mené et ce, à travers le développement de la présence web et sur les réseaux sociaux. La mission reste cependant périlleuse car les 300  000 euros de budget annuel sont non extensibles. En effet, la collecte de vignette aux frontières de 10 euros proposée par l'ONTM pour augmenter le budget nécessite encore une modification de la loi en vigueur avant son application. Joël Randriamandranto demeure néanmoins confiant et prévoit pour cette année une progression de 10 à 15 % de l'affluence touristique.
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar

Joël Randriamandranto président de l'Office national du tourisme

Joël Randriamandranto a été élu président à l’issue de l’assemblée générale des membres de l’office le 23 février dernier. L’homme n’est pas un nouveau venu puisqu’il était le prédécesseur du président sortant. Joël a même déjà occupé la fonction durant 3 mandats successifs entre 2006 et 2011. Par ailleurs, il est connu du milieu car depuis plus de vingt ans...