ID

Madagascar

La baisse qualitative de la vanille devrait se poursuivre

1 juil 2018 | PAR La rédaction | N°331

D’après les dernières estimations d’Aust & Hachmann Canada, l’une des principales compagnies de négoce de vanille au monde, Madagascar devrait produire la même quantité de vanille en 2018 comparée à l’année dernière, soit 1 500 tonnes. Mais la qualité de la gousse devrait poursuivre son déclin durant la campagne, toujours en raison de l’emballement sous vide et de la récolte précoce de vanille verte. De mauvaises pratiques qui portent un coup dur à la réputation de la gousse malgache, déjà au plus bas sur le marché mondial. Pour améliorer la situation, un arsenal de mesures a été déployé comme l’obligation, pour les exportateurs et les collecteurs, d’enregistrer leur stock destiné à l’exportation qui doit s’effectuer seulement après le 15 octobre. Mais Aust & Hachmann doute de la capacité du gouvernement malgache à mettre en œuvre les contrôles nécessaires. Les vols et la cueillette précoce devraient continuer à sévir. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar

La baisse qualitative de la vanille devrait se poursuivre

D’après les dernières estimations d’Aust & Hachmann Canada, l’une des principales compagnies de négoce de vanille au monde, Madagascar devrait produire la même quantité de vanille en 2018 comparée à l’année dernière, soit 1 500 tonnes. Mais la qualité de la gousse devrait poursuivre son déclin durant la campagne, toujours en raison de l’emballement sous vide et de la réco...