Hot

Afrique du Sud

La Banque centrale abaisse ses prévisions de croissance, dans un contexte de grèves

23 mai 2014 | PAR La rédaction

La Banque centrale sud-africaine a fortement réduit, jeudi, ses prévisions de croissance pour 2014, mettant notamment en cause l'impact de la longue grève qui affecte depuis quatre mois les principales mines de platine mondiales.
L’institution bancaire estime que les perspectives de l'économie la plus sophistiquée du continent s'étaient « détériorées de façon marquée », et elle ne compte plus cette année que sur une croissance de 2,1 %, contre 2,6 % attendus précédemment, avec une « forte chance » de nouvelle révision à la baisse.
« Le taux de croissance du premier trimestre sera le plus faible taux de croissance trimestriel depuis la récession de 2009 », relève sa gouverneure Gill Marcus.
La prévision pour 2015 reste inchangée à 3,1 %, et l'activité devrait reprendre quelque peu à +3,4 % en 2016, ajoute-t-elle.
L'activité des trois premiers producteurs mondiaux de platine, Anglo American Platinum (Amplats), Impala Platinum (Implats) et Lonmin, est fortement affectée par une grève très dure qui se prolonge depuis le 23
janvier.
La Banque centrale, qui a maintenu jeudi son taux de base inchangé à 5,50 %, table parallèlement sur un taux d'inflation moyen de 6,2 % cette année, avec un pic à 6,5 % au quatrième trimestre, avant une décrue à 5,8 % en 2015 et 5,5 % en 2016.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Afrique du Sud

La Banque centrale abaisse ses prévisions de croissance, dans un contexte de grèves

La Banque centrale sud-africaine a fortement réduit, jeudi, ses prévisions de croissance pour 2014, mettant notamment en cause l'impact de la longue grève qui affecte depuis quatre mois les principales mines de platine mondiales. L’institution bancaire estime que les perspectives de l'économie la plus sophistiquée du continent s'étaient « détériorées de façon marquée », et elle n...