ID

Madagascar/Maurice

La Banque des Mascareignes passe sous pavillon marocain

1 avr 2018 | PAR La rédaction | N°328
Le groupe bancaire français se désengage du continent africain où il a connu quelques mésaventures, comme ce trou de 50 milliards de francs CFA (76 millions d’euros) découvert dans sa filiale Camerounaise, la Bicec. Davidsen Arnachellum

Le groupe Banques Populaires-Caisses d’Épargne (BPCE), deuxième groupe bancaire en France, vient d’annoncer la cession de 100 % du capital de sa filiale mauricienne, la Banque des Mascareignes, au groupe coopératif marocain Banque centrale populaire (BCP) associé au groupe malgache Sipromad d’Ylias Akbaraly. Les deux partenaires acquièrent du même coup la filiale malgache - Banque des Mascareignes Madagascar - dans laquelle Sipromad était déjà actionnaire au côté d’autres acteurs locaux qui, au total, détenaient 30 % du capital. La gestion opérationnelle et financière des deux banques sera assurée par la BCP. Avec cette cession, il n’y aura plus de banque française à Maurice, mais on assiste aussi à l’arrivée d’un acteur économique du Maroc, ce qui est une grande première. 
De plus en plus présent sur le continent africain, y compris à Madagascar, ce pays avait jusqu’alors négligé Maurice. Avec son implantation à Maurice, la BCP pourra se positionner sur les flux d’inves-tissements en provenance d’Asie (Chine et Inde notamment) vers l’Afrique, et d’accompagner la dynamique croissante des investissements entre l’Afrique anglophone et l’Afrique francophone. Avec cette cession, BPCE international confirme son intention, manifestée depuis plusieurs mois, de se désengager de ses activités sur le continent africain. Outre Maurice et Madagascar, où il détient également la majorité du capital de la BMOI, il est présent en Tunisie, au Congo et au Cameroun. Dans ce dernier dernier pays, un trou de 50 milliards de francs CFA (76 millions d’euros) a été découvert dans les caisses de la Bicec, sa filiale locale. Concernant la cession de la Banque des Mascareignes, elle reste soumise à l’accord des autorités règlementaires, à Maurice, à Madagascar et au Maroc, et devrait être effective d’ici la fin du premier semestre 2018.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar/Maurice

La Banque des Mascareignes passe sous pavillon marocain

Le groupe Banques Populaires-Caisses d’Épargne (BPCE), deuxième groupe bancaire en France, vient d’annoncer la cession de 100 % du capital de sa filiale mauricienne, la Banque des Mascareignes, au groupe coopératif marocain Banque centrale populaire (BCP) associé au groupe malgache Sipromad d’Ylias Akbaraly. Les deux partenaires acquièrent du même coup la filiale malgache - Banque des ...