ID

Réunion

La commune de La Possession pionnière dans l’Internet par la lumière

1 nov 2019 | PAR La rédaction | N°345

La maire de La Possession (nord-ouest de La Réunion), Vanessa Miranville, affiche un grand intérêt pour l’écologie et l’innovation. Et sa commune pourrait bien être la première de l’île à expérimenter l’Internet par la lumière (Lifi). Elle travaille pour cela avec la fondation Zero Emissions Research & Initiatives (ZERI) du Belge Gunter Pauli. 
Alors que le Wifi utilise les ondes radio du spectre électromagnétique, le Lifi utilise le spectre optique. Comme une LED peut s’allumer et s’éteindre plus d’un million de fois par seconde, ce sont ces intervalles qui permettent de transmettre - un peu comme le morse - des informations. Le Lifi pourrait à terme permettre de mutualiser les coûts d’installation et d’exploitation de l’éclairage et de la communication, notamment en diminuant en intérieur le nombre de relais Wifi nécessaires. Ses promoteurs disent qu’il est moins saturé, plus sécurisé, plus rapide (jusqu’à dix fois plus que le Wifi actuel), plus adapté à certains environnements, comme les hôpitaux, les avions et les parkings souterrains, et plus localisé (avec la géocontextualisation, il permet de cibler les informations sur une zone beaucoup plus  précise).

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

La commune de La Possession pionnière dans l’Internet par la lumière

La maire de La Possession (nord-ouest de La Réunion), Vanessa Miranville, affiche un grand intérêt pour l’écologie et l’innovation. Et sa commune pourrait bien être la première de l’île à expérimenter l’Internet par la lumière (Lifi). Elle travaille pour cela avec la fondation Zero Emissions Research & Initiatives (ZERI) du Belge Gunter Pauli.  Alors que le Wifi utilise les ...