Performance

Réunion

La commune de La Possession sort enfin sa nouvelle ville « Moulin Joli »

1 juil 2018 | PAR Ignace de Witte | N°331
Fin 2018 débuteront les travaux du nouveau centre commercial et d’activités pour une livraison prévue courant 2021. DR
Rarement ZAC (Zone d’aménagement concerté) n’a mis autant de temps à se réaliser. Il faut dire que ce n’est pas simple de sortir de terre une ville complète de 8 000 habitants. Mais le pari semble aujourd’hui gagné pour la commune et l’aménageur Sédré.

Cela fait vingt ans que la zone d’aménagement concerté Moulin Joli a été lancée, à une époque où la population de La Possession était de 21 904 habitants, contre 32 720 aujourd’hui (+ 49 %). Ce projet, qu’on pourrait baptiser Génération Moulin Joli, vu sa durée, a connu plusieurs modifications, mais on voit enfin le bout du tunnel, fixé à 2024. Pour Vanessa Miranville, maire de la commune, « on est à un tournant dans l’histoire de ce quartier, qui est un deuxième centre-ville que nous voulons en liaison, en cohérence avec le premier […] Nous changeons l’image de La Possession : de ville dortoir, nous la faisons évoluer en ville dort tard ! »
Moulin Joli est la plus grande ZAC de La Réunion, elle s’étale sur 172 hectares, englobant cinq ravines qui lui donnent, vue du ciel, la forme d’une main et limitent l’espace aménageable à 85 hectares, soit quand même 850 000 m2. Ils seront à terme occupés d’abord par 3 000 logements, collectifs et individuels, pour accueillir 8 000 nouveaux habitants, l’équivalent d’une ville comme Salazie ou Trois-Bassins. Crèche, écoles primaires, gymnase, centre médical, etc. l’aménageur, qui est la Sédré (Société d’équipement du département de La Réunion), a tout prévu, y compris un collège privé (Saint-Charles), une grande surface (un Leclerc de 3 000 m2), une maison de retraite, des bureaux, des ateliers et des commerces. Il y a déjà un Mac Do et une station-service Total ! La maire et le directeur général de la Sédré, Philippe Lapierre, ont invité la presse à venir voir l’avancée des travaux, qui ont effectivement accéléré ces derniers mois, mais qui au final s’étalent quand même sur une génération, un temps long, mis à profit pour bien penser la ville et ne pas en faire un quartier « avec juste des gens qui vivent les uns à côté des autres ».


 

Un projet de transport aérien

Pour le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP), la ZAC Moulin Joli représente un joli chiffre d’affaires. Selon Philippe Lapierre, rien qu’en voirie et réseaux divers (VRD), il y en a pour 48 millions d’euros, dont 15 millions sont encore à réaliser. Et les 3 000 logements représentent un chiffre d’affaires de 600 millions d’euros (avec le foncier). Le supermarché Leclerc (qui a obtenu le feu vert de la Commission départementale d’aménagement commercial – CDAC -et ouvrira ses portes en 2020) représente un investissement de 40 millions d’euros. Vanessa Miranville attire cependant l’attention sur la volonté de la municipalité : « Il existe déjà une offre commerciale forte au Port et à Saint-Paul ; on veut, nous, proposer une offre forte au niveau des loisirs, avec un bowling, des restaurants, un hôtel, etc. » Sans oublier un vaste espace de 300 000 m2 qui constitue le « poumon vert » de Moulin Joli et dans lequel on trouve 13 000 m2 d’infrastructures de sports et loisirs de plein air déjà livrés (tennis, football, etc.) Questionnée au sujet de la circulation automobile, Vanessa Miranville explique qu’une réflexion est menée au sein du Territoire de la côte ouest (TCO) sur un projet de transport aérien original. Au lieu d’avoir des cabines grosses comme des autobus suspendues sur un monorail, le projet prévoit de petites cabines, de la dimension d’une voiture particulière, avec un réseau aérien conçu de façon à permettre des trajets directs, sans aucun arrêt entre le point de montée et le point de descente. Cela sera possible grâce à des arrêts décalés par rapport à la ligne, de manière à laisser passer les autres cabines. Mais ce projet futuriste ne verra pas le jour avant 2030. En attendant, cinq lignes de bus desservent Moulin Joli. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

La commune de La Possession sort enfin sa nouvelle ville « Moulin Joli »

Cela fait vingt ans que la zone d’aménagement concerté Moulin Joli a été lancée, à une époque où la population de La Possession était de 21 904 habitants, contre 32 720 aujourd’hui (+ 49 %). Ce projet, qu’on pourrait baptiser Génération Moulin Joli, vu sa durée, a connu plusieurs modifications, mais on voit enfin le bout du tunnel, fixé à 2024. Pour Vanessa Miranville, maire d...