Performance

Mayotte

La compagnie mahoraise Ewa lance une desserte « low cost » de La Réunion

7 déc 2021 | PAR Bernard Grollier
Ewa, qui opérait jusqu’alors en ATR pour ses vols sur le canal du Mozambique, loue désormais un Boeing 737 d’Air Austral pour desservir La Réunion et « casser » les prix. (Photo Droits réservés).
Marie-Joseph Malé avait confirmé la rumeur dans l’entretien qu’il nous avait accordé en novembre (voir L’Éco austral n°364), la direction d’Ewa Air l’a annoncé officiellement ce lundi 6 décembre à Mamoudzou : la filiale mahoraise d’Air Austral arrive sur le ligne Mayotte-Réunion avec une offre très compétitive.

Ewa volera deux fois par semaine entre Dzaoudzi et Pierrefonds à compter du 21 décembre, et à la même fréquence entre Dzaoudzi et Saint-Denis à partir du 22 décembre.
Pour ce faire, la compagnie dirigée par Ayoub Ingar loue un des deux Boeing 737 de sa maison-mère, des appareils appelés à être supplantés, sur les lignes moyen-courrier, par les trois Airbus A220 arrivés dans la flotte de la compagnie réunionnaise en juillet. L’appareil, qui reçoit ses jours-ci sa nouvelle livrée en Pologne, a été densifié en une classe unique de 183 sièges qui permet à Ewa d’afficher des prix d’appel fracassants : 129 euros l’aller-retour sans bagage, 100 euros de plus avec une valise ! Sans doute le yield management viendra-t-il interrompre rapidement le rêve d’une desserte low cost entre les deux départements français de l’océan Indien… L’offre n’en est pas moins attractive et devrait permettre à Ewa de prendre rapidement position sur le marché.
Reste à comprendre le jeu d’Air Austral dans cette partie. Marie-Joseph Malé offre à Ewa une partie de sa clientèle sur un plateau. Pour rogner les ailes de Corsair, qui vole trois fois par semaine sur Réunion-Dzaoudzi en serrant ses prix ? À moins que Corsair n’ait déjà fait une croix sur la route Réunion-Mayotte pour mieux négocier l’accord commercial annoncé avec Air Austral sur Paris-Réunion ?
 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Mayotte

La compagnie mahoraise Ewa lance une desserte « low cost » de La Réunion

Ewa volera deux fois par semaine entre Dzaoudzi et Pierrefonds à compter du 21 décembre, et à la même fréquence entre Dzaoudzi et Saint-Denis à partir du 22 décembre. Pour ce faire, la compagnie dirigée par Ayoub Ingar loue un des deux Boeing 737 de sa maison-mère, des appareils appelés à être supplantés, sur les lignes moyen-courrier, par les trois Airbus A220 arrivés dans la flotte...