Leader

Réunion/France

La famille Chateauvieux devient majoritaire dans Bourbon

4 juil 2014 | PAR La rédaction
Jacques de Chateauvieux : « La situation de Bourbon, aujourd’hui, se caractérise par une maturation du business model se traduisant par une réduction de la croissance, la génération de cash-flow libre et l’atteinte de certaines limites dans les parts de marchés accessibles ou acceptables pour les clients. » (Photo Davidsen Arnachellum).
Les différentes entités familiales, unies par un pacte d'actionnaires, détiennent désormais 53,38% du capital et des droits de vote. Un tournant important pour la multinationale d'origine réunionnaise qui est devenue le leader mondial des services à l'offshore pétrolier.

L’offre publique d’achat (OPA) à 24 euros l’action s’est terminée avec succès ce 26 juin, permettant à Jaccar, la holding familiale de Jacques de Chateauvieux, de passer de 26,22% à 45,18% du capital du leader mondial des services à l’offshore pétrolier. Si l’on ajoute la société par actions simplifiée Cana Tera, Jacques et Henri de Chateauvieux à titre individuel, la société par actions simplifiée Mach-Invest et la société de droit luxembourgeois Mach-Invest International, qui ont mené l’OPA de concert, on arrive à 53,38% du capital et des droits de vote pour la famille Chateauvieux dont les différentes entités sont unies par un pacte d’actionnaires. La condition minimale fixée par l’homme d’affaires réunionnais était d’acquérir au moins 50% des droits de vote « réels ». Cet objectif est donc pleinement atteint et c’est un tournant pour Bourbon, multinationale qui n’était à l’origine qu’un industriel réunionnais du sucre. En une trentaine d’années, Jacques de Chateauvieux a diversifié les activités dans la grande distribution, avant de s’en désengager et d’abandonner également le secteur sucrier pour le maritime et plus particulièrement pour les services à l’offshore pétrolier jusqu’à en devenir le leader mondial. Aujourd’hui, Bourbon se concentre sur ce seul métier, opérant dans plus de 45 pays, à travers ses 27 filiales opérationnelles. Bourbon propose aux industriels pétroliers une vaste gamme de services de support à l’exploration, au développement et à la production des champs pétroliers, gaziers et éoliens, en offshore profond comme en offshore continental, via ses activités Marines Services et Subsea Services.
Jacques de Chateauvieux, fin stratège, a l’habitude d’anticiper l’évolution d’un marché, quitte à changer de métier quand le potentiel de croissance se réduit. Il considère que « la situation de Bourbon, aujourd’hui, se caractérise par une maturation du business model se traduisant par une réduction de la croissance, la génération de cash-flow libre et l’atteinte de certaines limites dans les parts de marchés accessibles ou acceptables pour les clients ». C’est dans ce contexte qu’il a décidé de prendre la majorité du capital, afin d’influer davantage sur la stratégie qu’il veut « ouverte et innovante » et de « piloter étroitement la nature des partenariats et les choix des partenaires de Bourbon dans la continuité de ce qui a fait sa croissance rapide à l’international ». Dans ses motifs, l’homme d’affaires réunionnais a aussi insisté sur les valeurs de l’entreprise qui s’entretiennent notamment dans un « contrôle suffisant du choix des personnels clés ».

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion/France

La famille Chateauvieux devient majoritaire dans Bourbon

L’offre publique d’achat (OPA) à 24 euros l’action s’est terminée avec succès ce 26 juin, permettant à Jaccar, la holding familiale de Jacques de Chateauvieux, de passer de 26,22% à 45,18% du capital du leader mondial des services à l’offshore pétrolier. Si l’on ajoute la société par actions simplifiée Cana Tera, Jacques et Henri de Chateauvieux à titre individuel, la socié...