Happy Few

Maurice

La gastronomie mauricienne au service de la diplomatie économique

1 juil 2018 | PAR La rédaction | N°331
La cheffe Sandy Scioli, (au centre) avec Luc Raffard et les étudiantes mauriciennes de l’école hôtelière Sir Gaëtan Duval, dans les cuisines de l’hôtel Hermitage de Monaco. Un événement gastronomique qui avait pour but de favoriser les échanges et les investissements sur Maurice. DR

Afin de promouvoir la gastronomie mauricienne, plusieurs chefs et des étudiants de l’école hôtelière Sir Gaëtan Duval se sont rendus à Monaco et à Èze, en France, du 29 mai au 2 juin 2018. Cet événement a eu lieu à l’initiative de Luc Raffard qui organise, avec l’Economic development Board (EDB), des réunions de travail et des déjeuners d’affaires en vue de favoriser les échanges et les investissements sur Maurice.
Sandy Scioli, Corporate Pastry Chef de Sun Resorts, a confectionné un goûter aux saveurs mauriciennes pour les élèves de l’école de tennis du Monte-Carlo Country Club. Périple également ponctué par des dîners gastronomiques au Château de la Chèvre d’Or à Èze et à l’hôtel Hermitage 5-étoiles de Monaco. Cette expérience s’inscrit dans le cadre d’un accord signé entre l’ex-Board of Investment (BOI, devenu EDB) de Maurice et le Team Côte d’Azur lors d’un forum d’affaires organisé par la Chambre de commerce et d’industrie Nice Côte d’Azur, en mars 2017, avec pour objectif de privilégier les échanges entre Monaco, la Côte d’Azur et Maurice. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

La gastronomie mauricienne au service de la diplomatie économique

Afin de promouvoir la gastronomie mauricienne, plusieurs chefs et des étudiants de l’école hôtelière Sir Gaëtan Duval se sont rendus à Monaco et à Èze, en France, du 29 mai au 2 juin 2018. Cet événement a eu lieu à l’initiative de Luc Raffard qui organise, avec l’Economic development Board (EDB), des réunions de travail et des déjeuners d’affaires en vue de favoriser les écha...