ID

Madagascar

La Grande île va accueillir le salon africain du textile et veut briller dans le « Made in Africa »

1 aoû 2016 | PAR La rédaction | N°311
D’après les statistiques d’avril 2016, la filière représente actuellement 105 000 emplois directs et 420 000 emplois indirects. AF

C’est la première fois que la Grande île accueille ce salon « Origin Africa », consacré au textile et à l’habillement, à l’occasion de sa sixième édition qui se tiendra du 3 au 5 novembre. L’événement est co-organisé par le groupement des entreprises franches et partenaires (GEFP) ainsi que l’Africa Cotton and Texile Industries Federation (ACTIF), une association panafricaine regroupant tous les acteurs et pays concernés par le secteur. L’objectif est d’associer tous les producteurs des pays africains pour aboutir à un label « Made in Africa » et prouver la force du marché continental au niveau mondial. Le salon verra ainsi la présence de fabricants de tissus, de confectionneurs, de fournisseurs de matières premières, accessoires, machines et systèmes. Madagascar compte d’ailleurs dépasser les 180 exposants issus de 25 pays lors de la 5ème édition en Ethiopie et table sur 200 participants. Pour les opérateurs malgaches, l’organisation de l’événement à Madagascar traduit leur ambition de relancer la filière. Une relance qui commence à se faire sentir grâce notamment au retour de l’AGOA (African Growth Oppotunity Act) il y a deux ans. Si depuis 2010 les exportations ne se chiffraient plus annuellement qu’autour de 13 millions d’euros, elles s’évaluaient à 53,7 millions d’euros lors de la première année de reprise de l’accord américain. Au cours du premier trimestre 2016, les exportations s’élevaient à 16 millions d’euros contre 5,3 millions l’an dernier durant la même période. Et la tendance ne devrait pas changer car selon un rapport de la Banque mondiale, l’impact du retour de l’AGOA devrait être plus marqué cette année. Le groupement professionnel estime d’ailleurs la valeur des exportations de la Grande île vers les Etats-Unis à plus de 89 millions d’euros. En continuant sur cette dynamique, John Hargreaves, Vice-président du GEFP, a avancé que Madagascar pourrait prendre la première place des pays exportateurs de textile d’Afrique dès cette année ou bien en 2017. Le marché est en effet encore vaste pour le développement des zones franches textiles malgaches car le pays exporte en Asie, en Australie, en Amérique du Nord, en Europe et dans l es pays membres de la SADC et du COMESA. Les acteurs locaux du secteur profiteront ainsi d’Origin Africa pour mettre en avant leurs atouts afin de décrocher de nouvelles commandes. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar

La Grande île va accueillir le salon africain du textile et veut briller dans le « Made in Africa »

C’est la première fois que la Grande île accueille ce salon « Origin Africa », consacré au textile et à l’habillement, à l’occasion de sa sixième édition qui se tiendra du 3 au 5 novembre. L’événement est co-organisé par le groupement des entreprises franches et partenaires (GEFP) ainsi que l’Africa Cotton and Texile Industries Federation (ACTIF), une association panafricaine...