Performance

Maurice/Afrique

La MCB finance une centrale électrique flottante au Sénégal

28 avr 2021 | PAR La rédaction
La centrale électrique flottante en opération pour le Sénégal depuis 2019 utilisera dès mi-2021 le GNL grâce au financement apporté par la MCB entre autres. - Droits réservés

La Mauritius Commercial Bank (MCB) octroie un financement de 60 millions de dollars (49,7 millions d’euros environ) pour la production d’électricité à partir du GNL (gaz naturel liquéfié) au Sénégal. La plus grosse banque de l’océan Indien continue à se développer sur le continent et est le chef de file d’un syndicat qui accorde un crédit d’un montant total de 140 millions de dollars (116 millions d’euros) au producteur d’énergie Karpowership. Cette entreprise turque exploite des centrales électriques flottantes, appelés Powerships. Karpowership va donc installer une unité flottante de stockage et de regazéification qui fournira du GNL à un Powership qui produit, depuis 2019, au large de Dakar, 15 % de l’électricité du pays à partir du fioul (235 MW). La transition du fioul au GNL sera achevée au cours de l’année.
« Conformément au Plan Sénégal Emergent du gouvernement, une feuille de route nationale adoptée en 2014, l'État ambitionne d'augmenter le taux d'électrification du pays à 100% d'ici 2025, tout en se concentrant sur la réduction des coûts de production d'électricité, en amenuisant sa dépendance aux combustibles liquides importés et en augmentant l'accès à l'électricité dans les zones rurales », avance le communiqué de presse émis par la banque.


Zaahir Sulliman, Head of Specialised Finance à la MCB

« Nous sommes fiers de contribuer au plan d’accès universel à l’électricité du Sénégal et à sa transition d’une dépendance du fioul lourd vers le GNL pour sa production d'électricité. Cet engagement s'inscrit dans le cadre de Success Beyond Numbers, la stratégie de développement durable de MCB Group, qui consiste à aligner le développement commercial, le progrès socio-économique et la rentabilité avec la notion de durabilité », déclare Zaahir Sulliman, Head of Specialised Finance à la MCB. « La MCB est consciente de sa responsabilité face à l'urgence climatique et s'est engagée, d'ici 2022, à cesser le financement de nouvelles centrales à charbon ainsi que le commerce du charbon tant thermique que métallurgique. Le financement de Karpowership au Sénégal est un premier pas dans cette direction. »

Ci-dessous en PDF, le résumé du Plan Sénégal Émergent

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice/Afrique

La MCB finance une centrale électrique flottante au Sénégal

La Mauritius Commercial Bank (MCB) octroie un financement de 60 millions de dollars (49,7 millions d’euros environ) pour la production d’électricité à partir du GNL (gaz naturel liquéfié) au Sénégal. La plus grosse banque de l’océan Indien continue à se développer sur le continent et est le chef de file d’un syndicat qui accorde un crédit d’un montant total de 140 millions de...