ID

Comores

La réélection d’Azali Assoumani contestée

1 mai 2019 | PAR La rédaction | N°339

Le chef de l’État comorien, candidat à sa propre succession, a été réélu dès le premier tour de la présidentielle le 24 mars, avec 59,05 % des suffrages exprimés. Ce score a été validé par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), mais il est contesté par les 12 autres candidats de l’opposition. Ceux-ci ont dénoncé un hold-up électoral de la part du président qui s’est fixé comme principal objectif de « faire des Comores un pays émergent en 2030 ».

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Comores

La réélection d’Azali Assoumani contestée

Le chef de l’État comorien, candidat à sa propre succession, a été réélu dès le premier tour de la présidentielle le 24 mars, avec 59,05 % des suffrages exprimés. Ce score a été validé par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), mais il est contesté par les 12 autres candidats de l’opposition. Ceux-ci ont dénoncé un hold-up électoral de la part du président q...