Performance

Réunion

La régie THD va reprendre les rênes de Gazelle

1 oct 2018 | PAR Ignace de Witte | N°333
Le réseau Gazelle est essentiellement composé de fibres optiques enroulées sur les lignes haute tension du réseau EDF (230 km) ou enterrées (180 km). EDF

La première réunion du conseil d’administration de la régie Réunion très haut débit a eu lieu le 8 août dernier, au Moca, en présence de Vincent Payet, président du conseil d’administration, Alain Abadie, vice-président, Dominique Fournel, administrateur, Olivier Rivière, administrateur, et Denis Fabrègue, directeur. Pour comprendre les enjeux, il faut revenir en arrière. En 2007, LRN (La Réunion Numérique), filiale du groupe antillais Loret, s’est vu confier par la Région Réunion une délégation de service public pour la construction et l’exploitation du réseau Gazelle. Cette infrastructure est essentiellement composée de fibres optiques enroulées sur les lignes haute tension du réseau EDF (230 km) ou enterrées (180 km), de façon à former une immense boucle à très haut débit reliant rapidement l’utilisateur final (particulier ou pro-fessionnel) aux câbles sous-marins et aux serveurs locaux. Montant de l’investissement : 18 millions d’euros. Parmi ses utilisateurs, on trouve les FAI (fournisseurs d’accès à Internet) mais aussi TDF qui, pour diffuser la TNT hertzienne, utilise le réseau Gazelle pour acheminer le signal jusqu’à ses émetteurs de La Montagne, Piton Texor, etc. LRN a obtenu cette délégation de service public en juillet 2007 pour douze ans et son contrat s’achève donc en juillet 2019.
Il n’est pas acquis qu’une nouvelle délégation de service public soit signée. En effet, la Région a entretemps créé Réunion THD, une régie pour que le très haut débit arrive dans les six communes actuellement délaissées par les opérateurs privés faute de rentabilité, à savoir : Salazie, Cilaos, Sainte-Rose, Saint-Philippe, Les Avirons et l’Entre-Deux. Le montant des investissements nécessaires pour y déployer la fibre optique est estimé à 40 millions d’euros, pour un potentiel de 20 000 abonnés, soit 2 000 euros par abonné. Sans l’intervention de la Région, il est clair que ces internautes auraient pu attendre longtemps la fibre optique ! L’attribution des marchés doit intervenir avant la fin de l’année, pour un achèvement des travaux en 2021, date à laquelle 100 % du territoire réunionnais sera éligible à la fibre optique, une mesure d’égalité sociale qu’il convient de saluer. Il est plus que probable que la régie nouvellement créée se voit confier l’exploitation du réseau Gazelle, de même que la gestion de Wirun, le réseau de 70 hotspots wifi gratuit mis en place par la Région (gares, plages, sites touristiques, organismes de formation, etc.). 

Plus d’informations sur https://wirun.reunion.fr/carte/

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

La régie THD va reprendre les rênes de Gazelle

La première réunion du conseil d’administration de la régie Réunion très haut débit a eu lieu le 8 août dernier, au Moca, en présence de Vincent Payet, président du conseil d’administration, Alain Abadie, vice-président, Dominique Fournel, administrateur, Olivier Rivière, administrateur, et Denis Fabrègue, directeur. Pour comprendre les enjeux, il faut revenir en arrière. En 2007...