La Réunion accroît son offre de formations dans le numérique - Performance - Ecoaustral.com

Performance

Réunion

La Réunion accroît son offre de formations dans le numérique

1 avr 2017 | PAR La rédaction | N°318
Une enquête récente a évalué un besoin à court terme de 300 ingénieurs informatiques à La Réunion. La Commission européenne, pour sa part, évalue la pénurie de compétences numériques en Europe à 900 000 d’ici à 2020. Stocklib/Diego Cervo
L’École supérieure régionale du numérique, gérée par la CCI avec le soutien pédagogique du groupe 3iL de Limoges, et la formation « Digital Starter » de l’AFPAR sous le label « Grande école du numérique » permettent de mieux répondre aux besoins.

L’École supérieure régionale du numérique (ESRN) a été inaugurée officiellement dans les locaux de l’AFPAR de Saint-André, le 10 mars dernier, en présence d’Hélène Geoffroy, secrétaire d’État auprès du ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, et des 21 élève qui y suivent  actuellement leur formation en alternance depuis octobre 2016. Un projet qui s’est réalisé en neuf mois seulement avec le soutien pédagogique du groupe 3iL et de son 3iL Academy qui offre deux parcours diplômants et professionnalisants : une formation de concepteur de systèmes d’informations (Bac+3) attestant d’une expertise en Web ou en Réseau, et un diplôme de management des systèmes d’informations et d’infrastructures (Bac+5). Le souhait du maire de Saint-André, Jean-Paul Virapoullé, d’accueillir l’école sur sa commune a été exaucé avec l’aval de la Région Réunion, principal bailleur de fonds, et la coopération de l’AFPAR qui l’accueille dans ses locaux et s’est engagée financièrement. L’ambition de l’ESRN est de participer au développement du territoire en proposant une offre de formations complète du Bac+2 au Bac+5, avec une vision 360° du numérique : réseaux, développement, web, webmarketing, culture start-up... De quoi réjouir Jean-Paul Virapoullé alors qu’une enquête récente a évalué un besoin à court terme de 300 ingénieurs informatiques à La Réunion. La Commission européenne, pour sa part, évalue la pénurie de compétences numériques en Europe à 900 000 d’ici à 2020. 

LABEL « GRANDE ÉCOLE DU NUMÉRIQUE » POUR L’AFPAR

L’AFPAR, société publique locale (SPL) de la Région et l’un des principaux acteurs de la formation professionnelle à La Réunion, s’intéresse également au secteur et à différents niveaux de qualifications, ce qui ouvre le champ de l’employabilité. Elle propose notamment une formation « Digital Starter » dans son pôle numérique de Saint-Denis. Cette formation a l’avantage d’être labellisée « Grande école du numérique » à l’instar d’un ensemble de 268 formations en France. « Digital Starter » est une formation de six mois qui vise l’acquisition d’un socle professionnalisant grâce à l’ancrage dans des situations professionnelles reconstituées sur les plateaux formatifs et aux alternances dans les entreprises partenaires. Un socle de base autour de compétences d’animation et médiation numériques en constitue le fil rouge et un socle professionnalisant sur la réalisation d’outils et d’applications numériques, l’assistance et la maintenance informatiques sont proposés aux apprenants. Trois formateurs et un professionnel de l’accompagnement guident les apprenants pendant la formation, en centre et en entreprise.

Éric Fontaine, directeur de l’AFPAR : « L’ensemble de notre enseignement couvre plus de 60 métiers avec des formations du niveau V au niveau III… »  DR
Éric Fontaine, directeur de l’AFPAR : « L’ensemble de notre enseignement couvre plus de 60 métiers avec des formations du niveau V au niveau III… »  DR
 

L’AFPAR : UNE VIEILLE DAME TOUJOURS JEUNE
« En 56 ans d’existence de l’AFPAR, plus de 80 000 Réunion -nais ont appris un métier grâce à une pédagogie appropriée, mettant en évidence le geste professionnel. L’ensemble de notre enseignement couvre plus de 60 métiers avec des formations du niveau V au niveau III, dans des domaines qui répondent aux besoins du monde économique ». Éric Fontaine, directeur général, résume en quelques mots le bagage historique de l’Association pour la formation professionnelle des adultes de la Réunion, devenue l’Assistance à la formation professionnelle des adultes de La Réunion après avoir abandonné son statut d’association en 2015 pour devenir une SPL (Société publique locale) ayant comme principal actionnaire la Région. Forte des titres professionnels (diplômes du ministère du Travail) qu’elle délivre, l’AFPAR veut « oser l’innovation » et souhaite travailler en synergie avec d’autres partenaires. 
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

La Réunion accroît son offre de formations dans le numérique

L’École supérieure régionale du numérique (ESRN) a été inaugurée officiellement dans les locaux de l’AFPAR de Saint-André, le 10 mars dernier, en présence d’Hélène Geoffroy, secrétaire d’État auprès du ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, et des 21 élève qui y suivent  actuellement leur formation en alternance depuis octobre 2016. Un projet qui s’est réal...