Performance

Réunion

La SILF fait évoluer sa marque Doupéi et poursuit sa modernisation

Une nouvelle emballeuse permet de produire des paquets gros volumes jusqu’à 72 rouleaux. Et en 2015, la SILF a installé une troisième ligne de production automatisée en remplacement d’une ligne ancienne. S’y ajoutent un système centralisé d’aspiration automatique des poussières et un équipement innovant d’aspiration des rognes de papier. Philippe Stéphant
À partir d’une production de produits en ouate de cellulose dédiée à ses clients professionnels, l’entreprise du groupe Locate a conquis d’importantes parts de marché en développant des marques de distributeur.

Depuis 1995, la SILF (Société industrielle Locate et fils) développe une stratégie de positionnement sur le marché des produits d’hygiène en ouate de cellulose. Son activité a pris naissance en 1987, sous l’impulsion d’Assim Locate, pour approvisionner les collectivités. La famille Locate, qui opère aujourd’hui dans la distribution de produits d’hygiène, d’équipements de cuisines professionnelles, de matériel de santé et d’équipement de la personne, pouvait ainsi s’ouvrir un marché en approvisionnant des clients professionnels. L’arrivée à la direction de l’entreprise de Michel Berne, avec son expertise des productions industrielles dans le domaine du papier, a permis d’élaborer un premier plan de développement d’envergure. « Notre confrère historique était alors le seul producteur local. Pour ne pas nous opposer à lui frontalement, nous avons décidé de lancer la production de marques de distributeur pour pénétrer le marché de la grande distribution, ce qui est encore aujourd’hui notre spécialité », commente Michel Berne. Grâce à cette stratégie, la SILF est aujourd’hui leader de la production de papier hygiénique. « Sur un marché de l’ordre de 8 000 tonnes, dont deux tiers de papier hygiénique, l’ensemble de notre gamme représente 3 000 tonnes, précise Michel Berne, et se complète de papier essuie-tout et d’essuie-tout multi usages, en différentes qualités et présentations. » Fin 2015, l’entreprise a innové en remodelant sa propre marque, Doupéi, dont la gamme Black Line est la meilleure déclinaison qualitative.

UNE MODERNISATION POUR L’INNOVATION

Dès 2009, la SILF a initié un programme de modernisation, pour développer sa compétitivité, qui s’est traduit ces dernières années par 10 millions d’euros d’investissements. « La production pour des marques de distributeur, à destination de la grande distribution locale, nous apporte des volumes importants, explique Michel Berne, mais nous devons veiller à continuer à accroître notre compétitivité en réduisant nos coûts de production grâce à des investissements dans l’outil industriel. » Fin 2014, la SILF a mis en service une nouvelle emballeuse, plus rapide, qui permet d’emballer des paquets de 1 à 72 rouleaux. En 2015, la SILF a également installé une troisième ligne de production automatisée en remplacement d’une ligne ancienne. S’y ajoutent un système centralisé d’aspiration automatique des poussières et un équipement innovant d’aspiration des rognes de papier. « Les chutes de fabrication sont aspirées vers un compacteur qui prépare des balles de 300 à 500 kg. C’est une économie de main-d’œuvre car ces balles vont remplir un conteneur pour une valorisation directe à l’export, informe Michel Berne. Cela va dans le sens du respect de l’environnement et du confort de travail du personnel. » 
La nouvelle gamme Black Line décline, entre autres, des spécialités de niche qui s’ouvrent un marché dans l’île. Du papier toilette et de l’essuie-tout en différentes présentations, parfums, et en triple ou quadruple épaisseur. « Nous avons aussi innové en production locale avec de gros rouleaux multi usages ou rouleaux bricolage. Et nous allons continuer à moderniser notre production dans les années qui viennent », confie Michel Berne. Il y a encore 52%, en volume d’importation, sur ce marché, à La Réunion. La SILF emploie une trentaine de collaborateurs sur un site de 4 500 mètres carrés couverts. En 2013, elle a initié à Maurice un partenariat avec une structure comparable à celle de Saint-Pierre.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

La SILF fait évoluer sa marque Doupéi et poursuit sa modernisation

Depuis 1995, la SILF (Société industrielle Locate et fils) développe une stratégie de positionnement sur le marché des produits d’hygiène en ouate de cellulose. Son activité a pris naissance en 1987, sous l’impulsion d’Assim Locate, pour approvisionner les collectivités. La famille Locate, qui opère aujourd’hui dans la distribution de produits d’hygiène, d’équipements de cui...