La situation s’améliore pour la gestion du port - ID - Ecoaustral.com

ID

Mayotte

La situation s’améliore pour la gestion du port

1 fév 2016 | PAR La rédaction | N°305
Poumon économique de Mayotte, le port de Longoni a souffert d’un conflit entre son gestionnaire et la société de manutention SMART. DR

MCG (Mayotte Channel Gateway), société d'exploitation et de développement du port de commerce de Longoni, a fêté en novembre ses deux ans d’existence et annonce un bilan en conformité avec la délégation de service publique (DSP) qui lui a été confiée. Au-delà des 30 millions d’euros investis dans le matériel innovant, 10 millions sont consacrés aux travaux d’aménagement et à la formation. MCG s’investit également dans le tourisme. Sur les 14,8 millions d’euros sollicités dans le cadre des fonds européens, 8 millions sont destinés à ce secteur avec l’ambition de créer une zone d’activité dédiée aux visiteurs (halle artisanale, musée maritime, complexe de restaurants, espaces de balades et de détente). D’autre part, grâce au soutien et à la médiation du Conseil départemental et de la Préfecture, MCG est parvenue à signer un contrat de partenariat de manutention avec la société SMART. Il a été notamment convenu que les grues seront conduites par le personnel MCG, comme le prévoyait la Loi de finances. D’autre part, une COT (Convention d’occupation temporaire) de 11 720 mètres carrés a été accordée à la SMART afin qu’elle puisse exercer son activité de manutention. Enfin, la MCG a fini l’année avec une bonne nouvelle. Son dossier de défiscalisation pour le matériel Liebherr (grues, RTG, stackers) a enfin reçu un avis favorable après plus de deux ans d’attente. Le montant s’élève à 6,2 millions d’euros. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Mayotte

La situation s’améliore pour la gestion du port

MCG (Mayotte Channel Gateway), société d'exploitation et de développement du port de commerce de Longoni, a fêté en novembre ses deux ans d’existence et annonce un bilan en conformité avec la délégation de service publique (DSP) qui lui a été confiée. Au-delà des 30 millions d’euros investis dans le matériel innovant, 10 millions sont consacrés aux travaux d’aménagement et à ...