Performance

Afrique

La stratégie africaine de l'Australie

L’Asie est l’un des principaux partenaires économiques de Canberra, Pékin est même le premier investisseur étranger dans le pays. Parallèlement Roger de Robillard, président de l'Australia African Business Council et Shafick Osman, géopoliticien, regrettent que l’économie australienne, qui est la douzième au monde, prenne ses distances avec l’Afrique.
La stratégie africaine de l’Australie n'est concentrée que sur l'industrie minière, disent-ils. Ce secteur pèse 32 milliards d’euros et représente 400 sociétés australiennes dans 42 pays africains, dont 150 sont cotées à la Bourse australienne. Or le rapport 2014 du Lowy Institute, un think tank qui analyse les relations internationales de l’Australie, soutient qu’en 2014, l’aide australienne à l’Afrique subsaharienne avait été réduite de 70 % ! D'ailleurs en 2015, la ministre australienne des Affaires Étrangères avait alors déclaré que « l’Afrique est la préoccupation de l’Europe et des États-Unis alors que le Pacifique devrait être la principale préoccupation de l’Australie ! ».

Susan Coles, la haute-commissaire de l'Australie pour Maurice et les Seychelles et ambassadrice aux Comores, répond à ces critiques. Elle estime que l’Australie soutient aussi l’Afrique via son assistance technique et financière.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Afrique

La stratégie africaine de l'Australie

La stratégie africaine de l’Australie n'est concentrée que sur l'industrie minière, disent-ils. Ce secteur pèse 32 milliards d’euros et représente 400 sociétés australiennes dans 42 pays africains, dont 150 sont cotées à la Bourse australienne. Or le rapport 2014 du Lowy Institute, un think tank qui analyse les relations internationales de l’Australie, soutient ...