Green

Réunion

La stratégie d’Ecotech Québec présentée au Forum de l’économie circulaire

1 nov 2016 | PAR La rédaction | N°314
Denis Leclerc, président d’Ecotech Québec : « Nous recherchons des niches pour développer des expertises et les exporter. » - Philippe Stéphant


«En regroupant en clusters nos savoirs et nos atouts économiques et naturels, nous recherchons des niches pour développer des expertises et les exporter en créant 
de l’emploi. Nous travaillons main dans la main avec les pouvoirs publics, mais nous ne leur présentons pas une problématique. Nous leur disons : voici un défi et voici une solution réaliste et réalisable car nous pouvons déployer des solutions similaires ailleurs sur la planète ; pour devenir nous-mêmes une ressource et une référence pour les décideurs étrangers.
» Denis Leclerc, président d’Ecotech Québec, représentant le Cluster environnemental, expose en quelques mots sa stratégie. Les clusters regroupent des entreprises innovantes, des entreprises utilisatrices, le monde de la recherche, d’autres associations professionnelles, des capital-risqueurs et des banques. « Il faut aider les entreprises à accélérer leur essor, par le financement, d’une part, et pour les aider à commercialiser, ce qui est souvent plus complexe et coûteux. Ce sont nos objectifs à travers les clusters et les financeurs y sont intégrés car ils souhaiteront contribuer à élargir le business model des entreprises. » La particularité de ces projets est de toujours avoir un impact sur l’ensemble des entreprises et des organisations. « Ceux qui peuvent accélérer l’accomplissement des objectifs, ce sont les citoyens. Il faut associer le concept d’économie circulaire à une responsabilité élargie du citoyen (REC). Et pour avoir une stratégie TOP : de la transparence et de l’ouverture en communiquant ses performances environnementales, et des partenariats avec les plus petits acteurs comme les plus grands. » 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

La stratégie d’Ecotech Québec présentée au Forum de l’économie circulaire

 «En regroupant en clusters nos savoirs et nos atouts économiques et naturels, nous recherchons des niches pour développer des expertises et les exporter en créant  de l’emploi. Nous travaillons main dans la main avec les pouvoirs publics, mais nous ne leur présentons pas une problématique. Nous leur disons : voici un défi et voici une solution réaliste et réalisable car nous pouvo...