Performance

Réunion

L’activité fret s’envole chez Air Austral

1 nov 2018 | PAR Ignace de Witte | N°334
Teddy Hoarau (à g.), responsable de l’agence de fret chez Air Austral, et Jean-Marc Graziani, vice-président exécutif (commercial) : « Le fret est indispensable à notre activité. » Ignace de Witte
Le fret représente déjà 40 millions sur les 370 millions d’euros de chiffre d’affaires de la compagnie réunionnaise, soit 11 %. Et il affiche une forte hausse depuis le début de l’année 2018, qui a culminé au mois de septembre.

Le tonnage de fret transporté par Air Austral a enregistré en septembre une hausse de 38 % par rapport au même mois en 2017. La hausse sur l’année s’élève à 15,4 %. Pour Jean-Marc Garziani, vice-président exécutif (commercial), ce n’est pas le fruit du hasard mais le résultat d’une politique commerciale. Tout d’abord, il y a Teddy Hoarau, le responsable de l’agence fret chez Air Austral, qui travaille avec lui depuis plus de dix ans maintenant, et qui connaît les spécificités du métier. « Un colis, ce n’est pas comme un passager, il ne parle pas, mais il faut le comprendre. » 
Ensuite, Air Austral possède les bons avions sur le long courrier, capables de transporter 14 ou 15 tonnes de fret par voyage, mais qui peuvent aussi s’adapter à la demande. « Notre record est une cargaison de 34 tonnes, à l’export. » Air Austral est également la compagnie qui offre le plus de destinations, donc de possibilités aux entreprises locales, par exemple, c’est par Air Austral que La Réunion a pu exporter des tomates aux Seychelles. « Nous accompagnons l’excellence réunionnaise. »
Les exportations réunionnaises concernent essentiellement des fruits tropicaux frais et l’activité est donc concentrée sur la fin de l’année.
« Nous travaillons très en amont avec nos clients, octobre, novembre et décembre sont déjà réservés. » En clair : il n’y a plus de place ! À l’importation également, Air Austral planifie au maximum, en signant avec la Poste pour certaines catégories de courrier et en ayant des contrats à l’année avec certaines entreprises, par exemple pour les pièces détachées automobiles et les médicaments.
Teddy Hoarau prospecte très en amont, pour offrir ensuite une souplesse de gestion à flux tendu que n’offre pas le fret maritime. « On peut nous déposer jusqu’à 15 heures un colis qui prend l’avion de 20 heures 30 pour Paris. Dans l’autre sens, c’est un peu plus tôt : jusqu’à 13 heures. » 
Le fret est une activité indispensable à Air Austral, mais c’est le passager qui est à la base des lignes, des avions et des fréquences. La majorité des passagers se trouvant sur la ligne Réunion-Métropole, c’est sur cette ligne qu’il y a la plus grosse capacité de fret (et la plus forte concurrence), mais, souligne Jean-Marc Garziani, « nous avons des destinations que les concurrents n’ont pas, parce que notre hub est ici. Plus notre réseau est étoffé, plus on peut proposer du service. Et cela concerne aussi notre partenariat stratégique avec Air Madagascar. Pas plus tard qu’hier, j’ai encore rencontré un très important opérateur malgache ».
Sur les 12 000 tonnes de fret transportées par Air Austral par an, il y en a 9 000 sur la ligne Métropole, 2 300 sur les lignes régionales et 700 sur l’Asie. 

Roland Garros : une belle année 2018
En 2017, l’aéroport Roland Garros avait traité 26 531 tonnes de fret, en recul de 2,4 % par rapport à l’année précé-dente, en raison d’une mauvaise saison des fruits en fin d’année et de chiffres 2016 gonflés par le transport exceptionnel par très gros porteur (Antonov) d’un équipement industriel vers Madagascar. L’aéroport réunionnais reste très loin de son concurrent mauricien qui a exporté en 2017 par la voie des airs 61 000 tonnes de fret (produits frais, médicaments, autres denrées périssables, horlogerie-bijouterie, etc.). Mais en 2018, Roland Garros progresse fortement. Sur les huit premiers mois de l’année, une hausse de 14,2 % est enregistrée sur le fret débarqué (13 696 tonnes) et une hausse de 16,6 % est observée sur les exportations (4 503 tonnes).
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

L’activité fret s’envole chez Air Austral

Le tonnage de fret transporté par Air Austral a enregistré en septembre une hausse de 38 % par rapport au même mois en 2017. La hausse sur l’année s’élève à 15,4 %. Pour Jean-Marc Garziani, vice-président exécutif (commercial), ce n’est pas le fruit du hasard mais le résultat d’une politique commerciale. Tout d’abord, il y a Teddy Hoarau, le responsable de l’agence fret chez...