Le billet

Monde

L'AFRIQUE QUI COMPTE

5 mai 2014 | PAR Jean-Michel Durand

Ngozi Okonjo-Iweala... cela vous dit quelque chose? Ory Okolloh, non plus?
Pourtant, ces deux noms font partie du dernier classement des 100 personalités désignées comme les plus influentes de la planète par le célèbre magazine américain « Time » (*).
Ngozi Okonjo-Iweala est la ministre nigériane des Finances. Affublée du joli surnom de « Madame Casse-pieds » ou de la « Dame de fer », elle tient les cordons de la bourse de la première économie de son continent. Quant à Ory Okolloh, c'est une cyberactiviste kenyane qui dirigeait encore récemment la stratégie subsaharienne du géant Google. 
Deux femmes, super diplomées (toutes deux issues de la prestigieuse université d'Harvard) et (hyper)connectées au monde, voilà à mon sens le profil des leaders africains du XXI ème siècle.
Et alors que les ressources primaires de l'Afrique suscitent toutes les convoitises, ce qui compte avant tout ce sont les Africains eux-mêmes ! Car ce sont eux et UNIQUEMENT eux qui feront que le berceau de l'humanité devienne également le continent du futur !

(*) Le classement des « 100 most influential people in 2014 » (en anglais) est consultable sur http://time.com/time100-2014/?pcd=hp-magmod
Cette année, dix Africains intègrent le classement prestigieux de « Time ». En sus de Ngozi Okonjo-Iweala et d'Ory Okolloh, les huit autres sont Rosemary Nyirumbe, Abdel Fattah al-Sissi, Thuli Madonsela, Aliko Dangote, Binyavanga Wainaina, Omar Kobine Layama, Dieudonné Nzapalainga et Nicolas Guérékoyame-Gbangou.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Monde

L'AFRIQUE QUI COMPTE

Ngozi Okonjo-Iweala... cela vous dit quelque chose? Ory Okolloh, non plus? Pourtant, ces deux noms font partie du dernier classement des 100 personalités désignées comme les plus influentes de la planète par le célèbre magazine américain « Time » (*). Ngozi Okonjo-Iweala est la ministre nigériane des Finances. Affublée du joli surnom de « Madame Casse-pieds » ou de la « Dame d...