L’Agence française de développement soutient la banque à distance - Green - Ecoaustral.com

Green

Madagascar

L’Agence française de développement soutient la banque à distance

22 juin 2017 | PAR Njaratiana Rakotoniaina
Les offres englobent les services à travers les technologies mobiles ou « Mobile Banking » mais également des « Cash Points », les réseaux d’agents qui présentent des structures variées dépendant de l’institution financière qui les met en place. (Photo Techcabal).
L’AFD apporte deux millions d’euros et un appel à propositions a été lancé afin de sélectionner un maximum de trois institutions financières désireuses de mettre en œuvre un projet.

La Grande île est marquée par un très faible taux de bancarisation car seulement 5,7% de la population possèdent un compte bancaire dans une institution financière formelle. Selon la Coordination nationale de la finance inclusive (CNFI), seuls 41% des 18 ans et plus ont accès aux services financiers tandis que 46% de la population rurale n’a accès à aucun service. « Cette situation est l’un des facteurs de la vulnérabilité en milieu rural qui regroupe pourtant 76% de la population  malgache », souligne Tiana Ramparany Ramanarivosoa, responsable de la CNFI. Afin de résorber cette situation, un projet de promotion de la banque à distance a été initié par la Coordination et financé par l’Agence française de développement (AFD) à hauteur de deux millions d’euros. Il porte sur le soutien aux offres de services financiers en dehors des agences ou caisses des institutions financières traditionnelles. Ces offres englobent les services à travers les technologies mobiles ou « Mobile Banking » mais également des « Cash Points », les réseaux d’agents qui présentent des structures variées dépendant de l’institution financière qui les met en place. Les objectifs du projet sont de piloter des modèles novateurs, de démontrer leur opérationnalité et leur rentabilité ainsi d’en partager l’expérience avec les autres prestataires intéressés. Dans ce cadre, un appel à propositions a été lancé afin de sélectionner un maximum de trois institutions financières désireuses de mettre en œuvre un projet de banque à distance en vue d’étendre leurs services financiers à des segments économiques ruraux en marge des services formels. À travers cette initiative, l’AFD et la CNFI espèrent augmenter la pénétration des services offerts par les institutions financières et diminuer les coûts de transaction pourles populations défavorisées et exclues du système financier traditionnel.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar

L’Agence française de développement soutient la banque à distance

La Grande île est marquée par un très faible taux de bancarisation car seulement 5,7% de la population possèdent un compte bancaire dans une institution financière formelle. Selon la Coordination nationale de la finance inclusive (CNFI), seuls 41% des 18 ans et plus ont accès aux services financiers tandis que 46% de la population rurale n’a accès à aucun service. « Cette situation est...