Performance

Maurice/Afrique

Lancement de l’Economic Development Board

On ne parlera plus de BOI (Board of Investment), ni d’Enterprise Mauritius, pas plus que de Mauritius Africa Fund ou de FSPA (Financial Services Promotion Agency). Ces quatre organismes ont fusionné pour donner le jour à l’EDB, l’Economic Development Board, qui devra à la fois promouvoir les investissements directs étrangers à Maurice, doper l’export et faciliter les implantations mauriciennes en Afrique. Un guichet unique qui ne présente que des avantages selon son président Charles Cartier. Créé sur le papier en août 2017, l’EDB se faisait attendre. Mais il n’est pas si simple de faire fusionner quatre structures différentes. L’organisme s’est doté d’un conseil d’administration qui se veut éclectique en rassemblant des dirigeants d’entreprise, des scientifiques et des hauts fonctionnaires, pas tous mauriciens. La prochaine étape sera le recrutement de son directeur général suite à un appel à candidatures international. Son nom devrait être connu fin avril. En attendant, Ken Poonoosamy, ex-patron du BOI, va assurer cette fonction.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice/Afrique

Lancement de l’Economic Development Board

On ne parlera plus de BOI (Board of Investment), ni d’Enterprise Mauritius, pas plus que de Mauritius Africa Fund ou de FSPA (Financial Services Promotion Agency). Ces quatre organismes ont fusionné pour donner le jour à l’EDB, l’Economic Development Board, qui devra à la fois promouvoir les investissements directs étrangers à Maurice, doper l’export et faciliter les implantations mau...