Performance

Réunion

LD Austral : l’aménagement durable s’exporte

LD Austral est intervenu sur le parc urbain d’Uniciti, réalisé par le groupe mauricien Medine à Flicen- Flac, sur la côte ouest de Maurice. ©Droits réservés
Spécialiste de l’aménagement durable, LD Austral a fait connaître son expertise sur le projet de Beauséjour à La Réunion avant d’exporter ses compétences à Maurice, à Mayotte, au Kenya…

Le contrat vient d’être signé, les études pourront bientôt démarrer : LD Austral a été retenue, avec ses partenaires, pour contribuer à l’aménagement et à la revalorisation des berges de la Nairobi River, dans sa traversée de la capitale du Kenya. Une nouvelle preuve de la reconnaissance des compétences de la société réunionnaise, basée à Sainte-Marie. LD Austral avait commencé à faire la démonstration de son expertise non loin, sur les pentes de Beauséjour, dès sa création en 2012. CBo Territoria lui avait confié la conception et la maîtrise d’oeuvre des espaces publics et du parc urbain de cette « ville nouvelle » de la commune de Sainte-Marie. 
« Il s’agit du premier projet réunionnais dans lequel nous avons pu mettre en pratique une gestion durable de l’eau de pluie, relate Laurent Marin, directeur général de l’entreprise. Nous ne considérons pas les eaux pluviales comme un problème dont il faut se débarrasser au plus vite, mais comme une ressource. À Beauséjour, nous avons conçu un parcours jalonné de noues et de bassins d’orage paysagers, qui ralentit les débits de pointe, évite les désordres hydrauliques, favorise la réinfiltration de l’eau et l’alimentation des nappes phréatiques. »
 

Laurent Marin, directeur de LD Austral qui vient de remporter un marché au Kenya.
Laurent Marin, directeur de LD Austral qui vient de remporter un marché au Kenya.    Photo : Guillaume Foulon
 

Très tôt, LD Austral a également porté son regard au-delà des frontières de l’île, en adhérant au Club Export Réunion. En 2015, Laurent Marin participe aux rencontres du développement durable, à Maurice. Il fait la connaissance du groupe Medine et de son projet Uniciti, smart city à vocation universitaire, dans le sud-ouest de l’île. « Medine nous a d’abord demandé une expertise hydraulique, poursuit Laurent Marin, puis notre collaboration s’est poursuivie en maîtrise d’oeuvre technique jusqu’à l’année dernière. » Le bouche à oreille mauricien a fonctionné. LD Austral a été appelée sur d’autres projets de smart city et a signé le 30 juin dernier un partenariat avec la MCB Forward Foundation et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Dans ce cadre, des solutions innovantes de drainage vont être mises en place sur des surfaces agricoles pilotes. Pour l’heure, la société réunionnaise n’est pas implantée à Maurice, mais a recruté une représentante dont la présence sur place s’est avérée précieuse quand Maurice a fermé ses frontières pour cause de crise sanitaire. 
« La Réunion est un bon terreau d’expérimentation pour notre approche durable de l’aménagement en zone tropicale et de l’urbanisation dans la pente, analyse Laurent Marin. Ce savoir- faire n’a pas encore d’équivalent dans les pays de la zone, raison pour laquelle nous nous sommes rapprochés du Club Export pour aller prospecter dans la zone… » Les premières prises de contact n’ont pas encore abouti à Madagascar et au Mozambique, à la différence du Kenya. LD Austral a d’autre part ouvert une agence et décroché ses premiers contrats à Mayotte, où l’urgence d’un aménagement respectueux de l’environnement est forte. « En France comme à l’étranger, la prégnance de la question écologique nous aide, résume son directeur général. Les pouvoirs publics comme les bailleurs de fonds internationaux ne financent plus les projets qui ne prennent pas en compte les enjeux environnementaux. » 

De l’Atelier LD à LD Austral 

LD Austral est la « petite soeur » de L’Atelier LD, fondé en 2006 en Métropole par Julio Da Silva et Didier Larue, désireux de regrouper dans une même entité les principales compétences liées à l’aménagement et à l’urbanisme. L’Atelier LD est venu à La Réunion pour participer au développement de Beauséjour, puis la création d’une structure locale s’est imposée comme une évidence. Ancien d’Egis et déjà présent sur l’île, Laurent Marin s’est associé pour ce faire à Julio Da Silva. LD Austral compte aujourd’hui 7 salariés à La Réunion et 1 à Mayotte, gère en autonomie des projets locaux ou regroupe ses moyens avec ceux de l’Atelier LD sur les dossiers plus importants, comme le renouvellement urbain de la ville de Saint-André.
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

LD Austral : l’aménagement durable s’exporte

Le contrat vient d’être signé, les études pourront bientôt démarrer : LD Austral a été retenue, avec ses partenaires, pour contribuer à l’aménagement et à la revalorisation des berges de la Nairobi River, dans sa traversée de la capitale du Kenya. Une nouvelle preuve de la reconnaissance des compétences de la société réunionnaise, basée à Sainte-Marie. LD Austral a...