Happy Few

Maurice

Le Centre esthétique de l’océan Indien annonce une prouesse technique

13 juil 2018 | PAR Jacques Rombi
William, l’heureux bénéficiaire, avant et après l’intervention.
Le record mondial du transfert capillaire accompli au Centre esthétique de l’océan Indien à Trou aux Biches. Une prouesse rendue possible grâce à la formidable avancée technologique de la FUE Density® mise au point par les équipes médicales de ce Centre.

En une seule journée, le patient chauve a pu retrouver de plus de 12.000 de ses vrais cheveux. Atteint d’une très grande calvitie sur le dessus, il avait sur la couronne à l’arrière et sur les côtés une très bonne densité pour le prélèvement de ses propres cheveux.
Cette prouesse « made in Maurice » est le fruit de près de vingt années de passion d’une équipe mauricienne en quête permanente de perfectionnement humain et technique pour un résultat final d’excellence. A la pointe du progrès, ces transferts capillaires sans douleur, sans cicatrices sont pratiquées chaque jour par ces équipes chevronnées exclusivement dédiées à cette spécialité, médecins, assistantes, manager, infirmières, techniciennes.
Lors de la conférence de presse, le patient témoignait du bonheur retrouvé de se coiffer, de simplement passer la main dans ses cheveux, de la surprise amusée de ses enfants et du plaisir de son épouse de le retrouver plus jeune….
Il se demande aujourd’hui pourquoi il ne l’a pas fait plus tôt.
En 2017, au Centre esthétique de l’océan Indien à Trou aux Biches, ce sont plus de 2 millions de cheveux implantés sur des patients originaires de 31 pays. Des interventions de plus de 5 000 cheveux y sont quotidiennement réalisées. Ce Centre réputé comme une des références mondiales de la greffe de cheveux, ne doit rien au fruit du hasard.
 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

Le Centre esthétique de l’océan Indien annonce une prouesse technique

En une seule journée, le patient chauve a pu retrouver de plus de 12.000 de ses vrais cheveux. Atteint d’une très grande calvitie sur le dessus, il avait sur la couronne à l’arrière et sur les côtés une très bonne densité pour le prélèvement de ses propres cheveux. Cette prouesse « made in Maurice » est le fruit de près de vingt années de passion d’une équipe mauricienne en qu...