Performance

Afrique australe

Le chef de la diplomatie mauricienne plaide pour l’intégration régionale

16 sep 2016 | PAR La rédaction
La nouvelle conjoncture commerciale avec l’Europe oblige le bloc des pays Afrique, Caraibes et Pacifique (ACP) à revoir leur stratégie. - DR
La nouvelle conjoncture commerciale avec l’Europe oblige le bloc des pays Afrique, Caraïbes et Pacifique (ACP) à revoir leur stratégie. Lors d’un récent atelier, le chef de la diplomatie mauricienne, Vishnu Lutchmeenaraidoo a souligné l’importance de l’intégration régionale suite à la fin, en 2020, de l’Accord de Cotonou. Accord qui permet aux 77 pays ACP de bénéficier de préférences commerciales sur les marchés de l’Union européenne (UE).

L’UE a redéfini ses relations commerciales avec les pays ACP en instituant des Accords de partenariat économique (APE). Maurice, le Zimbabwe, les Seychelles et Madagascar sont signataires de l’APE. Vishnu Lutchmeenaraidoo a appelé les autres pays de l’Afrique orientale et australe à rejoindre les pays signataires des APE pour approfondir l’intégration régionale.
Quant au Secrétaire général de la COI, Hamada Madi, il a ajouté que la commission va commander une étude sur l’impact des APE après avoir sécurisé 40 millions d’euros du 11e Fonds européen pour rehausser les capacités industrielles des pays signataires des APE. Vishnu Lutchmeenaraidoo a proposé qu’une partie de cette enveloppe soit consacrée à l’amélioration de la connectivité aérienne dans la région, avec Maurice comme plateforme de redistribution du trafic vers l’Afrique.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Afrique australe

Le chef de la diplomatie mauricienne plaide pour l’intégration régionale

L’UE a redéfini ses relations commerciales avec les pays ACP en instituant des Accords de partenariat économique (APE). Maurice, le Zimbabwe, les Seychelles et Madagascar sont signataires de l’APE. Vishnu Lutchmeenaraidoo a appelé les autres pays de l’Afrique orientale et australe à rejoindre les pays signataires des APE pour approfondir l’intégration régionale. Quant au Secréta...