Performance

Madagascar

Le Chinois Huawei transforme Nosy be en « smart city »

11 déc 2015 | PAR Njaratiana Rakotoniaina
Les potentialités économiques de Nosy be sont aussi fortes que diversifiées notamment en matière de tourisme ou d’agro-industrie. Et grâce au projet, les infrastructures, l’administration publique, la sécurité et l’accès du grand nombre au numérique seront également améliorés. - MTPNT
L’équipementier télécom continue à développer son marché dans la Grande île. Outre le partenariat avec les opérateurs téléphoniques locaux, il a lancé son projet de ville numérique dans l’île aux parfums.

Le géant chinois Huawei affiche une santé économique très positive avec plus de 25 milliards d’euros de chiffre d’affaires au premier semestre 2015. Cette augmentation de 30% en une année résulte en grande partie de sa production de téléphones cellulaires qui affichent de bon rapport qualité/prix. Et au delà de la téléphonie, la société s’est également lancée dans le projet de « smart city » ou ville intelligente. Depuis quelques temps, elle s’y est en effet intéressée en concevant des capteurs en tous genres pour l’éclairage public, le transport, l’agriculture... C’est dans ce cadre qu’elle a noué un partenariat avec l’Etat malgache afin de transformer l’île de Nosy be en ville numérique. Huawei a d’ailleurs déjà commencé son travail depuis 2013 avec le projet de la télévision numérique terrestre (TNT) dans la région.


A l’exemple de Liaoyuan, la première ville chinoise qui a adopté le concept d’Huawei, l’île aux parfums sera la pionnière des villes malgaches connectées et numériquement sécurisées. En effet, le projet se traduit par la mise en place d'infrastructures TIC pour la sécurisation de la ville, la mise en place de serveurs d’hébergement et de sauvegarde, la numérisation de l'administration locale ou encore la fourniture d’accès à internet dans les quartiers administratifs et pour la population. Baptisé « Smart Nosy Be », le projet sera ainsi suffisamment transversal pour générer des résultats rapides et profitables car il réduit la fracture numérique, renforce la sécurité et appuie les initiatives en faveur du tourisme. Les petites et moyennes entreprises opérant dans le secteur en seront par exemple bénéficiaires car elles pourront héberger leur site web grâce au serveur installé sur place. De même, en matière de sécurité, la police et la gendarmerie locale disposeront d’un réseau de communication mobile indépendant ainsi que d’un réseau de caméras de surveillance avec un centre de contrôle. D’après le ministère des postes, des télécommunications et des nouvelles technologies, maître d'ouvrage du projet, Smart Nosy be sera un cadre de renouveau d'une projection à long terme basée sur les objectifs de développement durable. Dans sa deuxième phase, le projet portera sur la formation, la sensibilisation et le renforcement de capacités des agents de l'Etat et de la population sur les technologies de l’information et de la communication et leurs avantages.
 
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar

Le Chinois Huawei transforme Nosy be en « smart city »

Le géant chinois Huawei affiche une santé économique très positive avec plus de 25 milliards d’euros de chiffre d’affaires au premier semestre 2015. Cette augmentation de 30% en une année résulte en grande partie de sa production de téléphones cellulaires qui affichent de bon rapport qualité/prix. Et au delà de la téléphonie, la société s’est également lancée dans le projet d...