Performance

Madagascar

Le Club Export en pleine transformation

11 oct 2014 | PAR La rédaction | N°290
Après sept ans de sommeil, le Club Export Mayotte se réveille sous l’action de quelques volontés individuelles, tant institutionnelles que privées. - DR

Après sept ans de sommeil, le Club Export Mayotte se réveille sous l’action de quelques volontés individuelles, tant institutionnelles que privées, encouragé par la CCI (Chambre de commerce et d’industrie) et la DIECCTE (Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi).
Le Club a entamé une transformation de fond : révision des statuts, élection d'un nouveau bureau, recherche de nouveaux adhérents et mise en place d'un calendrier prévisionnel d'actions pour 2014-2015. Après cinq mois sous la nouvelle présidence de Soizic Duret-Motard, directrice des opérations internationales chez CET Mayotte, un premier bilan positif est dressé. Le Club Export Mayotte a fait une première apparition en avril dernier au cours d'une visite prospective privée au Mozambique. Apparition timide mais prometteuse puisqu'un mois après, le club arborait son nouveau logo à la Foire internationale de Madagascar (FIM) de Madagascar. Une vingtaine d’entrepreneurs sont déjà impliqués, dont Ida Nel (Mayotte Channel Gateway), pionnière en affaires et fédératrice. Des conventions de partenariat avec des prestataires de services et des associations homologues sur la zone océan Indien sont en train d’aboutir.
 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar

Le Club Export en pleine transformation

Après sept ans de sommeil, le Club Export Mayotte se réveille sous l’action de quelques volontés individuelles, tant institutionnelles que privées, encouragé par la CCI (Chambre de commerce et d’industrie) et la DIECCTE (Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi). Le Club a entamé une transformation de fond : révision des statuts, élec...