Green

Maurice

Le club export réunion organise ses deuxièmes rencontres à Maurice

26 nov 2013 | PAR Davidsen Arnachellum

Après une première édition en 2012, ce mini salon professionnel aura de nouveau lieu les 14 et 15 novembre sur le thème de l’innovation et du développement durable. Dans le cadre de l’hôtel Hilton cette fois. 

Pour cet événement, le Club Export Réunion travaille de nouveau en partenariat avec la Chambre de commerce et d’industrie France-Maurice (CCIFM). La première édition de ces « rencontres Maurice-Réunion du développement durable » avait accueilli, en octobre 2012, 300 personnes dont une forte délégation réunionnaise de 120 personnes. À la demande générale, le Club Export a décidé de récidiver en élargissant les thèmes sujets abordés avec, toutefois, l’innovation comme fil conducteur. Il sera donc question de co-innovation, de valorisation des déchets, d’autonomie énergétique des bâtiments en milieu tropical, de protection de la ressource halieutique, de TIC, d’agriculture bio, de biomasse et déchets verts,, et aussi de co-working, un concept très en vogue et particulièrement bien adapté aux TPE (Très petites entreprises) qui composent une bonne part du tissu économique des deux îles.  
Ces rencontres propose deux conférences introductives : « Comment pouvons-nous co-innover dans le développement durable ? » et « Soutenir l’innovation pour garantir le futur ». Il faut y ajouter neuf ateliers thématiques, un espace d’exposition et de networking ainsi que des rendez-vous « business to businesse. Pour le Club Export Réunion, il s’agit de mobiliser davantage d’acteurs mauriciens alors que les deux îles se trouvent confrontées aux mêmes enjeux de développement durable. « Nos problématiques sont très proches, il s’agit de concilier le progrès économique et social avec l’environnement, d'assurer la croissance économique alors que nos marchés se trouvent restreints et isolés et de faire du développement durable un vecteur d’intégration régionale », explique le président du Club Export Réunion, Gilles Couapel. 

Mais il sera question également de complémentarité. Proches des nouvelles aires de croissance que formes l’Afrique et l’Asie, les deux îles disposent de TPE et PME aux savoir-faire exportables mais souvent de petite taille. Ne pourraient-elles pas s’associer afin d’être plus solides dans la conquête de nouveaux marchés ? Une idée intéressante mais pas toujours simple à mettre en œuvre en raison d’une « culture des affaires » différentes. Ont-elles pour autant le choix sur certains marchés ? Ces rencontres veulent contribuer aux rapprochements nécessaires et mobiliser les acteurs publics et privés du développement durable afin de favoriser le partage d’expériences (métiers, produits, marchés, bonnes pratiques, réseautage) et l’émergence d’opportunités d’affaires. Il s’agit aussi de développer la coopération technique. 

À signaler, pour cette deuxième édition prévue à l’hôtel Hilton (côte ouest de Maurice), des témoignages d’entreprises innovantes qui viendront appuyer les conférences et  les ateliers avec des cas concrets présentés par des entrepreneurs des deux îles. Les travaux doivent aboutir à des recommandations et des idées très concrètes de coopération à court et moyen termes.

CLUB EXPORT ET CCIFM

Cette association créée en 1998 rassemble 110 entreprises exportatrices ou engagées dans une prospection à l’export. Quant à la Chambre de commerce et d’industrie France-Maurice (CCIFM), partenaire de l’événement, elle a vu le jour en 2003 et compte une centaine de membres appartenant à une quarantaine de secteurs d’activité à Maurice, employant plus de 10 000 salariés. Son objectif est de promouvoir les échanges commerciaux bilatéraux et les investissements entre la France et Maurice, de favoriser les relations entre les communautés d'affaires françaises et mauriciennes ainsi que les échanges entre ses membres et l'État mauricien.
SOUTIEN DE LA RÉGION RÉUNION
Pour participer aux rencontres Maurice-Réunion du développement durable et de l’innovation Maurice-Réunion, les entreprises réunionnaises éligibles peuvent voir leur participation prises en charge à hauteur de 70% par la Région Réunion dans le cadre de cette mission collective.
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

Le club export réunion organise ses deuxièmes rencontres à Maurice

Pour cet événement, le Club Export Réunion travaille de nouveau en partenariat avec la Chambre de commerce et d’industrie France-Maurice (CCIFM). La première édition de ces « rencontres Maurice-Réunion du développement durable » avait accueilli, en octobre 2012, 300 personnes dont une forte délégation réunionnaise de 120 personnes. À la demande générale, le Club Export a décid...