ID

Réunion

Le Crédit Agricole, une banque moyennement lucrative

1 mai 2019 | PAR La rédaction | N°339
Jean-Émile Fontaine (à g. en compagnie de Frédéric Brette, directeur général) est le nouveau président de la caisse régionale du Crédit Agricole, succédant à Karl Técher. Photo : Ignace de Witte

Fidèle à sa philosophie de banque mutualiste, le Crédit Agricole n’abuse pas sur le prix de ses services. La banque verte demeure depuis 2014 la moins chère de La Réunion, selon le classement de l'Institut d’émission des départements d’outre-mer (Iedom), et l’une des moins chères de France. Les tarifs ont été gelés pour 2019. Elle s’implique aussi beaucoup en matière de responsabilité sociétale (RSE) avec notamment son « Village by CA », destiné à épauler les start-up, et pas moins de 250 associations aidées. Autant d’éléments qui expliquent un niveau de résultat net (40,5 millions d’euros en 2018) qui reste très moyen par rapport au produit net bancaire de 194 millions d’euros. Celui-ci est en hausse de 4,8 % par rapport à 2017 alors que le résultat baisse de 10,9 %. Mais en 2017, le Crédit Agricole avait vu sa charge fiscale allégée dans le cadre d’une renégociation de dette. En réalité, selon le directeur général, Frédéric Brette, le bilan reste très satisfaisant puisque la banque grignote toujours des parts de marché. Elle détient 30 % de parts de marché au niveau de la collecte et 33 % dans l'octroi de crédits. Ses fonds propres dépassent le milliard (1 024 millions d’euros).
L'année 2018 se caractérise principalement par une diminution du nombre de dossiers de crédit immobilier (3 000 contre 3 300). Avec un montant moyen qui, en revanche, augmente, passant de 157 000 à 167 000 euros, et des taux toujours historiquement bas. Le taux de risque est de 3,8 %, contre 5,1 % en moyenne à La Réunion.

La banque fête ses 70 ans et accueille un nouveau président
La caisse régionale du Crédit Agricole a vu le jour en décembre 1949 et a accompagné le développement agricole et agroalimentaire de l’île avant de se diversifier, au point de devenir leader dans les différents segments du marché bancaire. Elle fête donc ses 70 ans en 2019 et, à cette occasion, a édité un livre et réalisé un jeu vidéo. Cette année est aussi marquée par un changement de président. Ne pouvant plus se représenter à cause de la limite d'âge, Karl Técher, 68 ans, a cédé, après cinq ans de présidence, son fauteuil à Jean-Émile Fontaine, 60 ans, agriculteur à Saint-Joseph. Le nouveau président est d’ailleurs un proche, impliqué comme lui dans le monde de la  coopération agricole. 
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Le Crédit Agricole, une banque moyennement lucrative

Fidèle à sa philosophie de banque mutualiste, le Crédit Agricole n’abuse pas sur le prix de ses services. La banque verte demeure depuis 2014 la moins chère de La Réunion, selon le classement de l'Institut d’émission des départements d’outre-mer (Iedom), et l’une des moins chères de France. Les tarifs ont été gelés pour 2019. Elle s’implique aussi beaucoup en matière de resp...