Edito

Maurice

LE FOLKLORE DE LA DÉMOCRATIE

24 sep 2014 | PAR Alain Foulon

Les deux principaux partis qui dominent la vie politique mauricienne – le Parti travailliste de Navin Ramgoolam et le MMM (Mouvement militant mauricien) de Paul Bérenger – ont décidé de faire alliance pour les prochaines élections générales. C’est un peu comme si le Parti démocrate et le Parti républicain s’associaient aux Etats-Unis. Mais cela ne semble pas perturber outre mesure les électeurs mauriciens, habitués de longue date à ce folklore des alliances qui se nouent et de dénouent au fil des mois. Cela confirme qu’il n’y a guère de différence, sur le fond, entre les deux partis et s’ils se sont affrontés parfois rudement dans un passé proche, c’était plus un match de football qu’un combat d’idées. C’est peut-être pour ça que la politique intéresse encore les Mauriciens qui se passionnent dans le même temps pour le championnat de foot anglais. La démocratie ne serait qu’une partie de ballon rond avec le pouvoir comme enjeu. Et les électeurs, assis dans les gradins, en sont les figurants. Il ne reste plus qu’à faire appel au bookmakers.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

LE FOLKLORE DE LA DÉMOCRATIE

Les deux principaux partis qui dominent la vie politique mauricienne – le Parti travailliste de Navin Ramgoolam et le MMM (Mouvement militant mauricien) de Paul Bérenger – ont décidé de faire alliance pour les prochaines élections générales. C’est un peu comme si le Parti démocrate et le Parti républicain s’associaient aux Etats-Unis. Mais cela ne semble pas perturber outre mesure ...