Le Ford Kuga à la conquête du monde - Happy Few - Ecoaustral.com

Happy Few

Madagascar

Le Ford Kuga à la conquête du monde

12 sep 2013 | PAR Gilles Michel | N°276

Apparue en 2008, la première mouture était réservée à l’Europe. Cette seconde génération est plus ambitieuse et cherche à séduire le marché américain. Au risque de moins plaire chez nous ?

La première génération du Kuga était venue bousculer le segment des SUV, avec ses lignes acérées et son profil compact et musclé. Quatre ans plus tard, c’est un Kuga assagi que nous propose Ford. Le design s’est adouci, sans doute dans un souci d’universalité. Il s’agit ici d’un véhicule consensuel, qui vise des marchés diamétralement opposés. Mais si l’on peut regretter l’audace qui a contribué au succès du Kuga, force est de constater que le nouveau venu présente plutôt bien. Allongé de 8 cm, il perd en compacité ce qu’il gagne en aspects pratiques. La contenance du coffre, principal défaut de la première mouture, est enfin correcte avec 456 litres sous le cachebagages. Ford propose par ailleurs un astucieux système permettant d’ouvrir le hayon électriquement en passant le pied sous le pare-choc arrière : très pratique lorsqu’on a les bras chargés ! Si l’espace à bord n’évolue pas, les sièges sont toujours aussi confortables et bien dessinés. Mention spéciale pour la banquette arrière coulissante, qui permet de privilégier au choix le volume de chargement du coffre ou l’espace aux genoux des passagers. La planche de bord, quant à elle, reprend le style des dernières créations de la marque. Les matériaux sont de bonne facture et le design original, mais il faudra un temps d’adaptation avant de maîtriser l’utilisation de la multitude de boutons, pas toujours placés de façon très judicieuse. Pour compenser ce manque d’ergonomie, Ford propose en série le système Sync qui mélange la connexion Bluetooth d’un smartphone et les commandes vocales, permettant ainsi de lancer vocalement la lecture des morceaux ou d’écouter la transcription du dernier SMS reçu. Il est couplé au système Ford SOS, qui appellera les secours en donnant la position du véhicule s’il détecte un accident grave.

Il gomme les principaux défauts de son prédécesseur

Le nouveau Kuga est proposé à La Réunion avec deux motorisations diesel TDCi 140 ou 163 cv. Cette dernière étant la seule à être disponible en 4 roues motrices. La principale évolution technique du Kuga se retrouve d’ailleurs dans cette nouvelle transmission 4x4. Pilotée par électroni que, elle répartit instantané ment la puissance transmise aux roues afin d'obtenir une tenue de route et une motricité exemplaires. À basse vitesse, le système est d'abord conçu pour optimiser la traction. Puis, à partir de 30 km/h, les quatre roues motrices servent à optimiser le comportement, les sensations de conduite, la maniabilité et la réactivité. En pratique, le Kuga version 4x4 se montre à la fois dynamique, équilibré et rassurant. Une belle réussite ! Notre version d’essai était également équipée de la boite robotisée à double embrayage Power - shift, douce et réactive, et disponible uniquement sur le 163 cv. Point noir du premier Kuga, le diamètre de braquage progresse mais reste pénalisant en manoeuvres (11,1 m). Les plus citadins pourront toujours opter pour le stationnement semi-automatique Active Park Assist, disponible en option. Décidément Hi-tech, ce nouveau Kuga ! Derrière ses lignes assagies, il cache donc une belle évolution. Plus spacieux, plus confortable, plus silencieux et doté de moteurs plus sobres et plus propres, il gomme les principaux défauts de son prédécesseur. Disponible à La Réunion chez CMM Automobiles à partir de 34 990 euros (TDCi 140 cv Trend), il a également la bonne idée de revoir ses tarifs à la baisse !

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar

Le Ford Kuga à la conquête du monde

Apparue en 2008, la première mouture était réservée à l’Europe. Cette seconde génération est plus ambitieuse et cherche à séduire le marché américain. Au risque de moins plaire chez nous ? La première génération du Kuga était venue bousculer le segment des SUV, avec ses lignes acérées et son profil compact et musclé. Quatre ans plus tard, c’est un Kuga assagi que nous propose...