ID

Maurice

Le groupe Eclosia va investir 12,5 millions d’euros dans son projet d’océanarium

1 oct 2017 | PAR La rédaction | N°323
Situé sur le front de mer de Port-Louis, à côté de l’hôtel Suffren, l’océanarium abritera 10 000 poissons et invertébrés de 300 espèces différentes dans une cinquantaine de bassins.

« Cet océanarium permettra une plongée dans un monde qui autrement resterait invisible. On ne protège bien que ce qu’on voit, » explique Jean Noel Humbert, responsable du projet au sein du groupe dirigé par Cédric de Spéville. Prévu sur le front de mer de Port-Louis, à côté de l’hôtel Suffren, ce projet se veut bien plus qu’un aquarium. Une plateforme d’échange d’informations, de formations et de recherche sur les océans car, paradoxalement, bien qu’îliens, très peu de Mauriciens connaissent ou même sont conscients de la vie sous-marine. Les travaux doivent débuter début 2018 et durer environ deux ans. L’ouverture de cet océanarium est donc prévue pour début 2020. Il abritera 10 000 poissons et invertébrés de 300 espèces différentes dans une cinquantaine de bassins totalisant presque 2 millions de litres d’eau. L’envergure de cet océanarium permettra vraiment aux visiteurs de s’immerger dans l’océan et d’aller à la rencontre de toutes sortes d’espèces incluant les requins et les raies. Il permettra de créer une cinquantaine d’emplois directs dont des emplois très qualifiés qui n’existent pas encore à Maurice. Dans un domaine aussi précis et professionnel que l’aquariologie, il faudra effectuer, dans un premier temps, un transfert de savoir-faire avec des consultants étrangers. Ils viendront sur place pour former des Mauriciens qui seront impliqués dans le projet et qui pourront à leur tour développer ce métier pour le pays.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

Le groupe Eclosia va investir 12,5 millions d’euros dans son projet d’océanarium

« Cet océanarium permettra une plongée dans un monde qui autrement resterait invisible. On ne protège bien que ce qu’on voit, » explique Jean Noel Humbert, responsable du projet au sein du groupe dirigé par Cédric de Spéville. Prévu sur le front de mer de Port-Louis, à côté de l’hôtel Suffren, ce projet se veut bien plus qu’un aquarium. Une plateforme d’échange d’informatio...