Green

Madagascar

Le groupe Star s’implique dans sa responsabilité sociétale

Chacune des usines du groupe a été dotée d’une station d’épuration biologique qui traite les eaux usées avant de les restituer à la nature. L’objectif zéro déchet s’applique à l’ensemble de la production. Zou Andriamambola
Fort d’un écosystème industriel intégré et performant, le brasseur de la bière THB et producteur de Coca Cola est un acteur très engagé. Il consacre annuellement 300 000 euros au social, à la santé, à l’éducation et à l’environnement tout en impliquant le monde agricole dans sa production.


Le groupe Star, filiale du Français Castel, a participé au salon de la RSE (Responsabilité sociétale de l’entreprise) organisé les 13 et 14 juillet derniers par le cabinet Ur-CSR Consulting. L’occasion de partager son expérience et de participer aux réflexions qui visent à développer la RSE à Madagascar. Brasseur de la fameuse THB et d’autres bières, ainsi que producteur de Coca Cola et d’une large gamme de boissons qui en font le leader incontesté dans la Grande île, Star s’implique également dans l’amélioration des conditions de vie des familles malgaches les plus défavorisées.

UNE POLITIQUE DE ZÉRO DÉCHET

Le groupe consacte chaque année près de 300 000 euros à des actions portant principalement sur le social, la santé, l’éducation et l’environnement. Le brasseur intervient notamment dans la dotation en équipements. Annuellement, il distribue par exemple près de 500 kits scolaires auprès d’élèves de la capitale en situation précaire. Il participe aussi financièrement à la réhabilitation de structures et d’infrastructures de santé. Le groupe estime par ailleurs avoir l’obligation de préserver l’environnement vis-à-vis de ses concitoyens et de la génération future. Chacune de ses usines a été dotée d’une station d’épuration biologique qui traite les eaux usées avant de les restituer à la nature. De même, chaque usine adopte l’objectif zéro déchet. Cela se traduit par la valorisation des sous-produits à travers le recyclage des bouteilles en verre ou encore la récupération des drêches (résidu du brassage de céréales) qui servent d’aliment pour bétail. 
Au-delà des actions citoyennes, la Star applique également une politique de développement durable et de chaîne de valeurs partagée. À travers sa filiale Malto, elle collabore avec plus de 20 000 paysans dans trois régions du pays afin de produire les matières premières nécessaires à la fabrication des produits finis. C’est le cas pour la production d’orge qui sera ensuite transformée localement en malt. Avec cette culture en contre-saison du riz, les paysans s’assurent d’une source de revenus supplémentaires. Le prix d’achat de la céréale est garanti par l’entreprise et annoncé à l’avance. D’ailleurs, la malterie s’engage à acquérir toute la production dès que l’agriculteur accepte de se lancer dans la culture. La collaboration entre les deux parties se révèle bénéfique aux paysans car la filiale du groupe propose un préfinancement des intrants et offre des sessions de formation. En procédant de la sorte, l’entreprise se veut fidèle à son slogan : « Depuis 60 ans, chaque produit Star est un engagement au développement de Madagascar. »

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar

Le groupe Star s’implique dans sa responsabilité sociétale

 Le groupe Star, filiale du Français Castel, a participé au salon de la RSE (Responsabilité sociétale de l’entreprise) organisé les 13 et 14 juillet derniers par le cabinet Ur-CSR Consulting. L’occasion de partager son expérience et de participer aux réflexions qui visent à développer la RSE à Madagascar. Brasseur de la fameuse THB et d’autres bières, ainsi que producteur de Co...