ID

Maurice

Le groupe TUI veut accélérer son développement

1 juil 2016 | PAR La rédaction | N°310
Une délégation de TUI (Touristik Union International) s’est rendue à Maurice du 18 au 21 juin en compagnie de 90 blogueurs et journalistes allemands et autrichiens. Sur notre photo, de gauche à droite : Philippe Hitié, directeur général de SummerTimes, filiale de TUI et son représentant à Maurice, Mario Köpers, directeur de communication du groupe, Oliver Dörschuck, Chief Operating Officer (COO) et Bernd Hoffmann, chef du Newsdesk/International Markets. DR

Le leader mondial du tourisme, également propriétaire de la compagnie Corsair, prend très au sérieux la destination mauricienne qui profite de son climat, de son hospitalité et d’une forte croissance de son industrie touristique. Autant d’atouts pour une clientèle européenne qui se fait moins nombreuse en Méditerranée. Les réservations ont d’ailleurs enregistré une hausse de 50%. Le voyagiste allemand prévoit l’introduction des vols additionnels entre Maurice et la Grande-Bretagne, les Pays-Bas, la Belgique et les pays scandinaves. Les vols de Thomson Airways, au départ de l’aéroport de Manchester depuis avril 2014 et de l’aéroport de Londres-Gatwick depuis novembre 2015, ont enregistré une croissance à deux chiffres. Le groupe TUI (Touristik Union International) envisage de lancer prochainement son premier hôtel de type « Sensimar ». Un concept développé pour les couples qui célèbrent leur mariage. L’hôtel BluMarine, qui est en rénovation, rouvrira ainsi ses portes en tant que Sensimar Lagoon Hotel. Les représentants du groupe ont combiné leur venue à Maurice, du 18 au 21 juin, avec un voyage de presse en invitant 90 journalistes et blogueurs allemands et autrichiens.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Maurice

Le groupe TUI veut accélérer son développement

Le leader mondial du tourisme, également propriétaire de la compagnie Corsair, prend très au sérieux la destination mauricienne qui profite de son climat, de son hospitalité et d’une forte croissance de son industrie touristique. Autant d’atouts pour une clientèle européenne qui se fait moins nombreuse en Méditerranée. Les réservations ont d’ailleurs enregistré une hausse de 50%. ...