Leader

Madagascar

Le marché des véhicules neufs au ralenti

1 mar 2019 | PAR La rédaction | N°337

D’après le Groupement des concessionnaires automobiles de Madagascar, la vente de voitures neuves est en régression de 15 % pour l’année 2018 avec 2 500 véhicules. Le ralentissement du marché est notamment dû à un problème de taxation élevée et à la contrefaçon des pièces de rechange. Le marché des véhicules d’occasion serait également en cause avec 8 000 à 10 000 ventes par an. Le groupement professionnel estime qu’il n’y a pas encore de régulations « assez propres et nettes » et que le marché du neuf doit être associé à des mesures d’accompagnement, comme la facilitation d’investissement et d’importation, la reconnaissance et la protection des marques. Il faudrait également limiter l’importation des véhicules usés et polluants en limitant l’âge des véhicules autorisés à entrer sur le territoire. Selon le Groupement, les véhicules d’occasion de plus de sept ans devraient être interdits d’importation.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar

Le marché des véhicules neufs au ralenti

D’après le Groupement des concessionnaires automobiles de Madagascar, la vente de voitures neuves est en régression de 15 % pour l’année 2018 avec 2 500 véhicules. Le ralentissement du marché est notamment dû à un problème de taxation élevée et à la contrefaçon des pièces de rechange. Le marché des véhicules d’occasion serait également en cause avec 8 000 à 10 000 ventes par...