Performance

Madagascar

Le Mauricien Phoenix Beverages se retire du marché

13 avr 2014 | PAR La rédaction | N°284
La bière Phoenix, qui domine le marché mauricien, tombera-t-elle dans le giron du Français Castel ? C’est une simple hypothèse, mais qui repose sur une analyse sérieuse de la situation actuelle. - DR
C’est une surprise. Alors que le marché semblait prometteur, l’actionnaire de référence de la Nouvelle brasserie de Madagascar (NBM) a cédé ses 40,66% à son partenaire belge Unibra qui détenait un peu moins de 40% du capital, le reste étant détenu par Proparco (groupe AFD).
Le conseil d’administration de Phoenix Beverages a précisé que la santé financière de la NBM, qui n’affichait pas un retour sur investissement à court terme, a été l’élément déclencheur de cette cession à Unibra. NBM a lancé en 2010 la bière Skol à Madagascar, brisant le monopole des brasseries Star et de leur Three Horses Beer (THB). NBM a dû franchir certains obstacles politico-financiers qui ont retardé son implantation et il a trouvé face à lui un poids lourd. En effet, le groupe français Castel a pris le contrôle des Brasseries Star, détenues jusqu’alors par la famille Fraise, des Malgaches d’origine française. On a parlé de 250 millions d’euros pour cette acquisition sans que cela ne soit confirmé. Toujours est-il que la NBM a plafonné à 9% de parts de marché en 2012, encore loin de son objectif de 20% qui a été fixé pour 2018. Trop loin sans doute pour les Mauriciens qui auraient vendu leurs parts pour un peu plus de 7 millions d’euros, choisissant de se concentrer sur les marchés de La Réunion (où ils sont déjà présents), de l’Afrique du Sud, de la Grande-Bretagne et de l’Australie sans pour autant y envisager une production.
Il n’empêche que ce retrait a été une surprise et certains observateurs se demandent s’il n’en cache pas d’autres. En effet, il est tout à fait plausible que ce départ d’un marché qui offre une importante marge de progression – contrairement à celui de Maurice – soit le prélude à des négociations avec le groupe français Castel. Après le rachat des Brasseries Star, ce dernier domine le marché malgache avec la bière THB et avec Coca Cola, mais il reste confiné dans un rôle de figurant sur le marché mauricien, dominé par Phoenix Beverages avec sa bière Phoenix et avec Coca Cola. Castel, qui n’a pas hésité à débourser une grosse somme d’argent pour prendre le contrôle de Star à Madagascar, serait apte à faire de même à Maurice où il n’arrive pas à monter en puissance. Et la cession de Phoenix Beverages aurait d’autant plus de sens que son propriétaire, le groupe GML, se diversifie actuellement dans des activités à plus forte valeur ajoutée comme les biotechnologies. Bien sûr, il ne s’agit que de supputations, mais les paris sont ouverts… 
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar

Le Mauricien Phoenix Beverages se retire du marché

Le conseil d’administration de Phoenix Beverages a précisé que la santé financière de la NBM, qui n’affichait pas un retour sur investissement à court terme, a été l’élément déclencheur de cette cession à Unibra. NBM a lancé en 2010 la bière Skol à Madagascar, brisant le monopole des brasseries Star et de leur Three Horses Beer (THB). NBM a dû franchir certains obstacles pol...