Performance

Sud de La Réunion

Le port sec de Pierrefonds va donner une nouvelle dimension à la logistique

26 mai 2015 | PAR La rédaction
Logistisud exploite près de l'aéroport trois bâtiments qui offrent 6 000 mètres carrés pour le sec et 10 000 mètres carrés pour le frais et le froid négatif. C’est la plus grosse capacité de La Réunion en froid. - Philippe Stéphant

La ZAC Pierrefonds Aérodrome va se doter d'un port sec. Une première étude de faisabilité technique a déjà été réalisée. Une route économique réservée aux gros porteurs est d'ores et déjà prévue afin de permettre un accès direct à ce port sec et sa mise en relation avec les autres parties de la ZAC. « Il s'agira d'une plateforme d'échanges multimodale qui servira de hub pour le transbordement des marchandises », annonce Thierry Papin, directeur de l'aménagement de la CIVIS. La création de cette plateforme s'impose d'autant plus que la route de Tamarins a changé le paradigme économique de la micro-région sud. « Jusqu'alors, la logistique était concentrée autour du port de la Pointe des Galets, mais, aujourd'hui, avec la route des Tamarins, le Port se situe à 40 minutes de Saint-Pierre. C'est un vrai corridor logistique. Quand on est basé à Pierrefonds, on peut desservir le Sud et l'Ouest qui représentent 60 % de la population réunionnaise », explique Alex How-Choong, président de Logistisud. Le port sec va en outre offrir des surfaces nouvelles. Il va également permettre de délocaliser le stockage de conteneurs, ce qui va entraîner un désengorgement du Port. À terme, il pourrait devenir une plateforme logistique de l'océan Indien avec une zone complémentaire de dédouanement.
Véritable pionnier en la matière, Logistisud exploite déjà près de l'aéroport trois bâtiments qui offrent 6 000 mètres carrés pour le sec et 10 000 mètres carrés pour le frais et le froid négatif. « Nous disposons de la plus grosse capacité de La Réunion en froid et, tout confondu, nous avons une capacité de stockage de 10 000 tonnes », précise Alex How-Choong. Logistisud reçoit les produits, les stocke, les contrôle et prépare les commandes pour ses clients de la grande distribution, de l'industrie, des PME/TPE et des collectivités. « L'externalisation de la logistique s'est développée depuis vingt ans en métropole et, à La Réunion, le marché est loin d'être saturé », remarque Alex How-Chong. Logistisud a d'ailleurs l'intention de construire prochainement deux nouveaux bâtiments pour le sec sur le terrain que le groupe avait acquis à l'époque auprès du Syndicat mixte du Sud.  
 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Sud de La Réunion

Le port sec de Pierrefonds va donner une nouvelle dimension à la logistique

La ZAC Pierrefonds Aérodrome va se doter d'un port sec. Une première étude de faisabilité technique a déjà été réalisée. Une route économique réservée aux gros porteurs est d'ores et déjà prévue afin de permettre un accès direct à ce port sec et sa mise en relation avec les autres parties de la ZAC. « Il s'agira d'une plateforme d'échanges multimodale qui servira de hub pour l...