Leader

Madagascar

Le professeur Victor Harison à l’Union Africaine

« L’Afrique représente une grande richesse économique et culturelle dans le monde. Mais elle a un léger retard économique qu’il faut rattraper à travers son Agenda 2063 et celui de 2030 des Nations Unies. » DR
Au service de l’enseignement supérieur malgache depuis une trentaine d’années, le directeur général de l’Institut national des sciences comptables et de l’administration d’entreprises (INSCAE) vient d’être élu commissaire aux Affaires économiques.

Lors de la 29e réunion des chefs d’État et de gouvernement africains à Addis-Abeba, en Éthiopie, du 27 juin au 4 juillet, des élections ont été organisées pour la présidence des diverses institutions spécialisées de la commission de l’Union africaine. À l’issue d’un scrutin à trois tours, le professeur Victor Harison a été élu commissaire aux Affaires économiques devant l’Éthiopien Neway Gebreab, le Djiboutien Yacin Elmi Bouh et la Camerounaise Marte Chantal Mbajo.

UN UNIVERSITAIRE TRÈS ACTIF

Âgé de 62 ans, le nouveau commissaire est un universitaire reconnu aussi bien à Madagascar qu’à l’étranger. Détenteur de deux doctorats en mathématiques appliquées et en sciences mathématiques, il est professeur titulaire au sein de la faculté des sciences à l’université de Tananarive depuis 1983. Il est également professeur titulaire à l’INSCAE, un établissement public d’enseignement supérieur situé dans la capitale. Il y enseigne l’éthique des affaires et le management de projets en plus d’en être le directeur général depuis près de vingt ans. Et sa fonction l’a amené à collaborer avec des universités françaises et canadiennes, plus précisément avec l’Institut d’administration des entreprises (IAE) de Poitiers ou encore les universités du Québec à Trois-Rivières et de Laval. Le professeur Victor Harison est par ailleurs impliqué dans le réseau d’enseignement francophone en ayant été membre du conseil d’administration de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), de l’Institut de la francophonie pour l’entrepreneuriat (IFE) à l’île Maurice, ainsi que membre de la commission régionale d’experts du bureau océan Indien de l’AUF. Il est aussi l’un des présidents du comité d’organisation et du comité scientifique de la conférence Atlas-AFMI 2017, un évènement de l’association francophone en management international (AFMI).

UN PANAFRICANISME ÉCONOMIQUE POUR L’AFRIQUE

Suite à son élection, le professeur Victor Harison devient le premier ressortissant malgache à occuper un poste électif au sein de l’organe exécutif de l’institution panafricaine et ce depuis la création de l’Organisation de l’unité africaine (OUA), l’ancêtre de l’Union africaine, en 1963. Selon Béatrice Atallah, ministre malgache des Affaires étrangères, son accession à la tête des Affaires économiques de la commission de l’Union africaine n’est pas fortuite mais résulte d’un travail de lobbying et des relations diplomatiques entretenues auprès des pays africains membres de la Francophonie et ceux de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC). Le professeur Harison sera désormais basé à Addis-Abeba pour un mandat de quatre ans renouvelable une fois. Le professeur aura à mettre en œuvre sa vision d’un « panafricanisme économique pour l’émergence de l’Afrique » en s’attelant à promouvoir l’intégration économique du continent, les affaires monétaires et le développement du secteur privé, l’investissement et la mobilisation des ressources. « L’Afrique représente une grande richesse économique et culturelle dans le monde. Mais elle a un léger retard économique qu’il faut rattraper à travers son Agenda 2063 et celui de 2030 des Nations Unies. L’Afrique représente une puissance qui requiert beaucoup de travail et d’efforts. Pour Madagascar, c’est le temps du réveil », a déclaré le nouveau commissaire. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar

Le professeur Victor Harison à l’Union Africaine

Lors de la 29e réunion des chefs d’État et de gouvernement africains à Addis-Abeba, en Éthiopie, du 27 juin au 4 juillet, des élections ont été organisées pour la présidence des diverses institutions spécialisées de la commission de l’Union africaine. À l’issue d’un scrutin à trois tours, le professeur Victor Harison a été élu commissaire aux Affaires économiques devant l...