Performance

Madagascar

Le projet « grenier de l’océan Indien » commence à se matérialiser

24 oct 2016 | PAR La rédaction
De gauche à droite : Jean-Claude de L’Estrac, à l’époque secrétaire général de la COI, Vishnu Lutchmeenaraidoo, ministre mauricien des Affaires étrangères, de l'Intégration régionale et du Commerce international, Hery Rajaonarimampianina, président de la République de Madagascar, Ameenah Gurib-Fakim, présidente de la République de Maurice, Azali Assoumani, président de l’Union des Comores et Calixte d’Offay, ambassadeur itinérant des Seychelles. PRM


Prévu sur la période 2017-2022, le Programme régional de sécurité alimentaire et nutritionnelle (PRESAN), officiellement lancé fin août, se voit doté d’une première enveloppe de 116 millions d’euros. Des moyens fournis par la Commission de l’océan Indien (COI) et l’organisation des Nations unies pour l’Agriculture et l’Alimentation (FAO). C’est désormais le nouveau secrétaire général de la COI, Hamada Mmadi Boléro, qui conduit le projet en lien avec les autorités malgaches. L’unité de coordination, basée à Madagascar, sera placée sous son autorité. La Grande île aura pour engagement d’améliorer sa production et de respecter les normes, notamment phytosanitaires. À cet effet, des collaborations techniques devraient être mises en œuvre avec les autres pays membres de la COI. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar

Le projet « grenier de l’océan Indien » commence à se matérialiser

 Prévu sur la période 2017-2022, le Programme régional de sécurité alimentaire et nutritionnelle (PRESAN), officiellement lancé fin août, se voit doté d’une première enveloppe de 116 millions d’euros. Des moyens fournis par la Commission de l’océan Indien (COI) et l’organisation des Nations unies pour l’Agriculture et l’Alimentation (FAO). C’est désormais le nouveau sec...