Le salon de l’industrie veut profiter de l’impact du sommet de la Francophonie - ID - Ecoaustral.com

ID

Madagascar

Le salon de l’industrie veut profiter de l’impact du sommet de la Francophonie

1 juil 2016 | PAR La rédaction | N°310
De gauche à droite, les organisateurs du salon : Michel D. Ramiaramanana, de l’Agence Première ligne, Fredy Rajaonera, président du Syndicat des industries de Madagascar (SIM) et Sendra Rakotovao, directrice exécutive du SIM. Njaratiana Rakotoniaina

Événement organisé tous les deux ans par le Syndicat des industries de Madagascar (SIM), le troisième salon de l’industrie malgache se tiendra au parc des expositions Forello, à Tananarive, du 24 au 27 novembre. L’objectif est de mobiliser un maximum d’acteurs de l’industrie malgache, des plus petits aux plus grands, et aussi des entreprises dans des activités connexes. Les organisateurs visent une centaine de participants répartis sur 250 stands et 25 000 visiteurs en profitant de la tenue du sommet de la Francophonie à la même période. L’ambition du salon est d’être la vitrine du « Made in Madagascar », avec des ventes sur place, tout en montrant le poids de l’industrie dans l’économie. Fredy Rajaonera, président du SIM, souligne que le secteur contribue à hauteur de 25% au Produit intérieur brut (PIB) et que « les industriels sont prêts à relever le défi du développement ». À ce sujet, il est prévu lors du salon des débats entre les entrepreneurs et les représentants de l’Administration. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar

Le salon de l’industrie veut profiter de l’impact du sommet de la Francophonie

Événement organisé tous les deux ans par le Syndicat des industries de Madagascar (SIM), le troisième salon de l’industrie malgache se tiendra au parc des expositions Forello, à Tananarive, du 24 au 27 novembre. L’objectif est de mobiliser un maximum d’acteurs de l’industrie malgache, des plus petits aux plus grands, et aussi des entreprises dans des activités connexes. Les organisat...