Leader

Inde

Le suicide troublant du patron de la branche automobile de Tata

12 avr 2014 | PAR La rédaction | N°284
Tata Motors Limited est la plus importante compagnie indienne de fabrication de véhicules personnels et commerciaux. - TATA

Sur le site http://metamag.fr, Michel Lhomme s’interroge sur la mort brutale de Karl Slym, le 26 janvier, à Bangkok. Il est tombé de l’hôtel Shangri-la où il séjournait, selon la déclaration officielle du groupe. Son corps a été retrouvé sur un balcon du 4e étage de l'hôtel. Il a donc été défénestré du 22ème étage de l'hôtel thaïlandais. Or, selon Michel Lhomme, qui connaît cet établissement, les fenêtres y sont généralement bloquées, et « nous savons, sans avoir besoin de lire le regretté Gérard de Villiers, que la défenestration est la pratique courante des contrats d'exécution de personnalités, opérées par des services secrets et autres agents doubles ». La police thaïlandaise a retrouvé une lettre de suicide dans la chambre d'hôtel du directeur général. Mais le lieutenant-colonel de la police thaïlandaise Somyot Boonnakaew a tout de même déclaré que « la fenêtre était petite et il a fallu qu'il fasse un effort pour passer à travers ».
Karl Slym, un Anglais de 51 ans, avait pris le poste de directeur général de Tata Motors en 2012, après 17 ans passés chez General Motors. Il était en passe de révolutionner le secteur avec la voiture à air. Et c’est là qu’on commence à y voir plus clair. « Tata Motors était sur le point de faire découvrir au monde ce qui pourrait être l’invention la plus novatrice de la décennie : le moteur à air compressé », écrit Michel Lhomme.
Excessivement peu chère (à l’achat comme à l’entretien), elle est légère, plus autonome que les actuelles voitures électriques, et surtout, elle ne pollue absolument pas. En somme, un sacré danger pour les compagnies pétrolières.  

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Inde

Le suicide troublant du patron de la branche automobile de Tata

Sur le site http://metamag.fr, Michel Lhomme s’interroge sur la mort brutale de Karl Slym, le 26 janvier, à Bangkok. Il est tombé de l’hôtel Shangri-la où il séjournait, selon la déclaration officielle du groupe. Son corps a été retrouvé sur un balcon du 4e étage de l'hôtel. Il a donc été défénestré du 22ème étage de l'hôtel thaïlandais. Or, selon Michel Lhomme, qui connaî...