ID

Madagascar

Le Turc Aksa Energy passe par Maurice pour l’implantation d’une centrale thermique

1 sep 2016 | PAR La rédaction | N°312
Le conseil d’administration d’Aksa Energy. Cette filiale du groupe familial Kazanci est le plus grand producteur d’énergie indépendant de Turquie et souhaite se développer en Afrique. Outre Madagascar, elle travaille sur un projet au Ghana. DR

Pour réaliser ce projet de centrale au fioul lourd d’une capacité de 120 mégawatts, le leader turc de l’énergie a créé une filiale mauricienne, Aksa Power Ltd, où il est actionnaire à hauteur de 58,35%. Le reste du capital est détenu par la JIRAMA, compagnie nationale malgache d’eau et d’électricité. C’est à travers cette société que se réalisera le projet de centrale à Madagascar, qui doit fournir de l’électricité à la JIRAMA sur une durée contractuelle de vingt ans. La construction de la centrale, dont le montant de l’investissement n’a pas été communiqué, devrait débuter au cours du dernier trimestre 2016 pour fournir ses premiers mégawatts en 2017. De quoi venir à la rescousse d’une production nationale qui se limite actuellement à 350 mégawatts. Outre ce projet à Madagascar, Aksa Energy travaille sur un projet de centrale de 370 mégawatts au Ghana où un accord a déjà été signé avec le gouvernement. À noter qu’au capital d’Aksa Energy figure Goldman Sachs International à hauteur de 16,62% et qu’un pourcentage de 21,4% des actions sont à la bourse d’Istanbul. L’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires équivalent à 696 millions d’euros en 2015, en forte croissance. Alors que son EBITDA, à 130,9 millions d’euros, traduisait une belle rentabilité de son activité, elle affichait une perte de 68,5 millions d’euros. Le résultat de très gros investissements réalisés sur les trois dernières années, à hauteur de 568 millions d’euros. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Madagascar

Le Turc Aksa Energy passe par Maurice pour l’implantation d’une centrale thermique

Pour réaliser ce projet de centrale au fioul lourd d’une capacité de 120 mégawatts, le leader turc de l’énergie a créé une filiale mauricienne, Aksa Power Ltd, où il est actionnaire à hauteur de 58,35%. Le reste du capital est détenu par la JIRAMA, compagnie nationale malgache d’eau et d’électricité. C’est à travers cette société que se réalisera le projet de centrale à M...