Performance

Réunion

L’échographe portable d’Oscadi a besoin d’investisseurs pour passer à la phase industrielle

1 mar 2019 | PAR Ignace de Witte | N°337
Oscult est une tablette iPad transformée à La Réunion en appareil d’imagerie médicale, avec l’agrément d’Apple. DR

Le Réunionnais Olivier Sautron a créé l’entreprise Oscadi pour mettre au point Oscult, un appareil d’échographie portable, très simple d’utilisation et pas cher (moins de la moitié d’un appareil conventionnel). Autre avantage de son invention : la tablette est connectée et les images peuvent être envoyées par Internet vers un autre médecin, pour qu’il donne un avis complémentaire.
Son innovation est utilisée par plusieurs vétérinaires réunionnais mais s’adresse surtout à la médecine humaine, notamment les urgentistes et MSF (Médecins sans frontière), et son coût très bas lui ouvre grand les portes des pays en voie de développement. Elle est en test en Malaisie.
Olivier Sautron a mis au point son invention dans un modeste atelier de la zone artisanale de Bras-Panon. Deux millions et demi d’euros d’investissements ont été nécessaires, notamment pour acheter les machines, car tout est développé localement, les logiciels (software) mais aussi les circuits imprimés et même les coques d’habillage de la tablette (hardware), qui est conçue, avec l’agrément d’Apple, à partir d’un iPad, qui offre une excellente qualité d’image grâce à son écran Retina. 
Pour se faire connaître, en 2014, Olivier Sautron a inscrit Oscult au concours TechCrunch Europe, face à des start-up essentiellement américaines, et il a remporté 653 000 dollars. Il est maintenant dans la CrunchBase, sous le nom… d’Olive Sautron ! Pour rappel, TechCrunch est le principal média online consacré aux start-up de la Sillicon Valley et du monde entier. Son concours récompense, depuis 2011, l’innovation disruptive. La prochaine édition de ce prestigieux concours aura lieu du 2 au 4 octobre 2019 à San Francisco.
Olivier Sautron a présenté son invention lors de plusieurs salons professionnels : celui de la RSNA (Radiological Society of North America) à Chicago, Medica à Dusseldorf (Allemagne), France VET à Paris, Arab Health à Dubaï, etc. pour tester le marché.
Oscadi emploie actuellement une douzaine de salariés, d’une moyenne d’âge de 25 ans et tous très diplômés (ingénieurs et docteurs en informatique) et majoritairement recrutés localement. Oscadi fabrique pour le moment ses appareils d’imagerie médicale à l’unité, ce qui permet la personnalisation et le perfectionnement du software et du hardware, mais l’entreprise cherche des investisseurs (à hauteur de 6 millions d’euros) pour passer à la phase industrielle. 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

L’échographe portable d’Oscadi a besoin d’investisseurs pour passer à la phase industrielle

Le Réunionnais Olivier Sautron a créé l’entreprise Oscadi pour mettre au point Oscult, un appareil d’échographie portable, très simple d’utilisation et pas cher (moins de la moitié d’un appareil conventionnel). Autre avantage de son invention : la tablette est connectée et les images peuvent être envoyées par Internet vers un autre médecin, pour qu’il donne un avis complément...