Performance

Océan Indien

L'Eco austral fait peau neuve

Le numéro de mars du mensuel L’Eco austral sort avec une nouvelle maquette plus aérée et plus attrayante, plus d’articles à lire et de nouvelles rubriques comme « Green » qui se consacre au développement durable, mais aussi au mieux-être et à la santé. La couverture se présente désormais en dos carré-collé et apporte une meilleure « prise en main ». 

  •  Une nouvelle signature :

« Les idées et les hommes de l’océan Indien », c’est la signature qui figure en couverture et résume bien la volonté de L’Eco austral d’être le magazine de référence de ceux qui réfléchissent et agissent dans et pour la région océan Indien. Une volonté qui se décline dans des rubriques comme « Leader » et « ID » où l’on ne fait pas dans le « politiquement correct ».

  •  Une diffusion en forte progression :

Depuis sa création en décembre 1993, L’Eco austral a développé son
audience à l’extérieur de La Réunion. Sa diffusion se fait aujourd’hui pour moitié à La Réunion et pour moitié à l’extérieur de l’île. De quoi réaliser 40% du chiffre d’affaires à l’export à travers ses implantations à Maurice et à Madagascar. C’est l’une des rares entreprises réunionnaises à atteindre un tel ratio et la seule dans le secteur de la presse.

  •  Une étroite synergie avec le site Internet et la newsletter numérique :

Pour mieux coller à l’actualité, le site Internet de L’Eco austral (ecoaustral.com) diffuse de l’information quotidienne et une newsletter hebdomadaire gratuite.
Le magazine papier peut ainsi mieux se consacrer aux dossiers de fonds, aux analyses et aux commentaires.

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Océan Indien

L'Eco austral fait peau neuve

  Une nouvelle signature : « Les idées et les hommes de l’océan Indien », c’est la signature qui figure en couverture et résume bien la volonté de L’Eco austral d’être le magazine de référence de ceux qui réfléchissent et agissent dans et pour la région océan Indien. Une volonté qui se décline dans des rubriques comme « Leader » et « ID » où l’on ne fait ...