Hot

Afrique du Sud

Léger reflux du chômage à 25,4%

6 nov 2014 | PAR AFP
La population noire, en particulier les femmes, est la plus affectée avec un taux de chômage de 31,2 % au troisième trimestre. - Stocklib © Borges Samuel

Une reprise de la création d'emplois dans le bâtiment en Afrique du Sud a permis un léger reflux du taux de chômage au troisième trimestre à 25,4 %, selon des chiffres publiés par l'agence statistique sud-africaine Statssa.
Le taux de chômage était de 25,5 % à la fin du deuxième trimestre de cette année.
Selon Statssa, l'Afrique du Sud, pays le plus industrialisé du continent, comptait 5,1 millions de chômeurs au troisième trimestre (+5,5 % comparé au troisième trimestre 2013) auxquels il faut ajouter 2,5 millions de demandeurs d'emploi « découragés » qui ont renoncé à chercher un travail.
Selon certains économistes, le chômage réel atteint 40 % des adultes, si l'on prend en compte les personnes qui ne font aucune démarche pour signaler leur situation. La population noire est toujours, et de loin, la plus affectée, en particulier les femmes avec un taux de chômage de 31,2 % au troisième trimestre, contre moins de 9 % pour la minorité blanche, qui a souvent accès à une meilleure formation.
L'Afrique du Sud souffre de longue date d'un chômage chronique que le ralentissement de l'activité observé lors de la récession de 2009 puis à partir de 2011 n'aide pas à résorber. La population active ne cesse d'augmenter. Le budget des ménages est de plus entamé par une inflation élevée d'environ 6 %, et au troisième trimestre, ce sont 110 000 emplois de maison qui ont été perdus, selon Statssa.
Dans un rapport publié récemment, l'association de lutte contre la faim et la pauvreté Oxfam a constaté une hausse des inégalités en Afrique du Sud par rapport à il y a vingt ans quand le régime raciste d'apartheid a pris fin. Les deux plus grandes fortunes du pays, Johann Rupert (groupe Richemont) et Nicky Oppenheimer (ex-diamants De Beers) détiennent un patrimoine pratiquement équivalent aux maigres possessions de 27 millions de Sud-Africains, selon Oxfam.

 

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Afrique du Sud

Léger reflux du chômage à 25,4%

Une reprise de la création d'emplois dans le bâtiment en Afrique du Sud a permis un léger reflux du taux de chômage au troisième trimestre à 25,4 %, selon des chiffres publiés par l'agence statistique sud-africaine Statssa. Le taux de chômage était de 25,5 % à la fin du deuxième trimestre de cette année. Selon Statssa, l'Afrique du Sud, pays le plus industrialisé du continent, compt...