« Les entreprises qui confient leurs offres à Pôle Emploi sont satisfaites de leur traitement à 85% » - Performance - Ecoaustral.com

Performance

Réunion

« Les entreprises qui confient leurs offres à Pôle Emploi sont satisfaites de leur traitement à 85% »

1 avr 2017 | PAR La rédaction | N°318
Angélique Goodall, directrice régionale adjointe de Pôle Emploi : « Pour certains recrutements, en cas d’écart entre le profil du candidat et celui requis par l’employeur, des formations peuvent être mobilisées par Pôle Emploi et/ou ses partenaires en amont ou lors de la prise de poste. » DR
Angélique Goodall, directrice régionale adjointe en charge des opérations, analyse le marché du travail réunionnais et présente la stratégie de Pôle Emploi pour répondre à tous les besoins.

L’Eco austral : Observe-t-on une tension sur certains types de qualifications professionnelles et quelles sont les filières les plus affectées par cette pénurie de candidatures ?
Angélique Goodall
: Sur les 30 300 offres traitées en 2016 par Pôle Emploi Réunion, 300 offres ont été annulées au motif « faute de candidat », soit 1%. Les métiers concernés sont principalement dans le commerce, la construction et l’hôtellerie-restauration.

Quelles sont les raisons de ces annulations ?
Elles sont multiples. Il peut y avoir des conditions de travail (horaires, durée du contrat de travail, salaire, pénibilité, distance domicile-lieu de travail, déficit d’image du secteur et du métier proposés...) qui ne sont pas compatibles avec les profils des candidats disponibles. La nature même du poste (haute technicité, tâches multiples…) peut aussi rendre difficile la recherche du candidat. Enfin, il arrive que le profil des candidats positionnés ne soit pas en adéquation avec les besoins de l’entreprise sur ce poste (manque de compétences, d’expérience professionnelle, de motivation, insuffisance de formations ou de diplômes…).

Est-ce que vous travaillez sur l’image de certains métiers pour les rendre plus attractifs ?
Sur la question du déficit d’image de certains métiers, un travail partenarial a été mené avec le MEDEF dans le cadre du programme « Beau Travail 974 ». Il s’agit de montrer dans un clip d’une minute la réalité du métier en faisant témoigner un salarié.

Les actions de formation peuvent-elles être adaptées à l’évolution de la demande des entreprises pour des nouveaux métiers, notamment dans le numérique, mais aussi pour des spécialités qui deviennent plus polyvalentes, comme celles du tertiaire en général ?
Pôle Emploi met en place une stratégie d’accompagnement des entreprises pour tous leurs besoins en main d’œuvre. D’ailleurs, selon le dernier sondage IPSOS, 85% des entreprises qui nous confient leurs offres sont satisfaites du traitement de leur dernière opération de recrutement. Pour certains recrutements, en cas d’écart entre le profil du candidat et celui requis par l’employeur, des formations peuvent être mobilisées par Pôle Emploi et/ou ses partenaires en amont ou lors de la prise de poste. D’une manière plus globale, pour mieux répondre aux attentes des entreprises et anticiper leurs besoins en compétences, Pôle Emploi Réunion, au-delà des besoins quotidiens des entreprises détectés par ses 95 conseillers entreprise, sonde une fois par an leurs besoins en main d’œuvre à travers l’enquête BMO et travaille avec les organisations professionnelles. Cette vision anticipée des besoins permet d’orienter le travail mené par les conseillers auprès des demandeurs d’emploi et les psychologues du travail de Pôle Emploi en matière de conseil en évolution professionnelle.

ANGÉLIQUE GOODALL
La directrice régionale adjointe en charge des opérations au sein de Pôle Emploi est de retour dans son île natale depuis le début de l’année. Elle bénéficie d’une expérience de vingt ans au sein de cet établissement public, dont deux années à La Réunion où elle a dirigé ses ressources humaines de 2006 à 2008. Par la suite, elle a conduit les travaux préparatoires à la fusion ANPE/Assedic en Bretagne avant de rejoindre la direction générale adjointe RH comme chef de département des relations sociales. L’occasion d’accompagner les directeurs régionaux et les DRH dans leur stratégie sociale lors de la création de Pôle Emploi.
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

« Les entreprises qui confient leurs offres à Pôle Emploi sont satisfaites de leur traitement à 85% »

L’Eco austral : Observe-t-on une tension sur certains types de qualifications professionnelles et quelles sont les filières les plus affectées par cette pénurie de candidatures ? Angélique Goodall : Sur les 30 300 offres traitées en 2016 par Pôle Emploi Réunion, 300 offres ont été annulées au motif « faute de candidat », soit 1%. Les métiers concernés sont principalement dans le co...