Performance

Réunion

Les idées bourdonnent à La Ruche e-santé

1 aoû 2017 | PAR Benjamin Postaire | N°321
Antoine Lerat, directeur du GCS (Groupement de coopération sanitaire) TESIS Télémédecine échange et systèmes d’information de santé) : « Nous nous employons constamment à décloisonner, à créer les conditions pour des rencontres, impliquer les professionnels de la santé pour qu’ils soient acteurs. » Guillaume Foulon
Le Groupement de coopération sanitaire TESIS est le pilote opérationnel de l’e-santé à La Réunion, chargé de faciliter l’échange de données entre professionnels. Et son espace collaboratif vise l’innovation à travers le partage…

Pénétrer dans La Ruche e-santé, c’est déjà en soi une expérience. Ambiance décontractée, murs tapissés de schémas et post-it, table de réunion transformable en table de ping-pong... On se trouve clairement dans le modèle start-up « à l’américaine ». Une référence assumée par Antoine Lerat, directeur du GCS (Groupement de coopération sanitaire) TESIS (Télémédecine échange et systèmes d’information de santé) à qui l’on doit cet espace collaboratif de 750 mètres carrés, situé au Port. « C’est la réponse à une conviction forte : le besoin d’un tiers-lieu d’innovation pour la performance dans le domaine de la e-santé. Nous sommes la seule région à proposer un tel espace. » La Ruche e-santé a ouvert ses portes en 2015 notamment grâce à l’ambitieux programme Océan Indien Innovation Santé (OIIS), piloté par l’Agence régionale de santé (ARS), et doté de 19 millions d’euros de financement. « Un gros coup d’accélérateur », commente Antoine Lerat.

FAIRE ÉMERGER DES IDÉES ET LES CONCRÉTISER

« L’objectif d’OIIS est d’utiliser les nouvelles technologies pour imaginer des formes de coordination inédites assurant une prise en charge globale et pérenne du patient. » Pour y parvenir, le credo est d’impliquer au maximum les acteurs . « Ceux qui font sont ceux qui savent, voilà notre philosophie », assure Antoine Lerat. La Ruche est donc ouverte à tous les vents. « Nous nous employons constamment à décloisonner, à créer les conditions pour des rencontres, impliquer les professionnels de la santé pour qu’ils soient acteurs. » 
Show-room participatif, espaces de co-construction et de solution, ateliers et réunion pro-actives… La Ruche développe de nombreuses offres avec, comme objectif, de faire émerger des idées pour qu’elles deviennent concrètes. « Un ensemble qui tient aussi aux valeurs managériales, précise Antoine Lerat. La gouvernance doit mettre en avant l’intelligence collective avec des équipes agiles et apprenantes où l’information circule facilement. » 
Pas si évident de mettre en place les conditions nécessaires à une meilleure coordination des professionnels de santé dans le parcours de soin. « Il s’agit de délivrer la bonne information au bon moment et en toute sécurité, cela signifie bâtir, maîtriser et exploiter. » En osant bouleverser les pratiques des professionnels de santé et en les accompagnant dans la transition numérique.

POUR UN DÉVELOPPEMENT COHÉRENT DE LA E-SANTÉ SUR LE TERRITOIRE

Intégrées à La Ruche, des start-ups de la e-santé sont régulièrement impliquées dans les différents projets. Là encore, créer des passerelles entre les acteurs, notamment via le programme OIIS, offre de réelles opportunités. « Même si ce n’est pas notre rôle premier, on génère du business en fédérant et en collaborant, assure Antoine Lerat. On participe à créer les conditions pour un développement cohérent de la e-santé sur le territoire. » Tout en faisant travailler principalement des entreprises locales, notamment pour le portail OIIS, le GCS TESIS pense déjà à l’après-2018 et la fin du programme pilote. « S’ouvrir à l’écosystème entrepreneurial et favoriser l’émergence d’entreprises dans la e-santé en créant des synergies sont des pistes intéressantes. » Pour que les idées continuent à bourdonner. 
Sécurité et confidentialité des données de santé au sein d'OIIS

LES SERVICES PROPOSÉS PAR TESIS
Dans le cadre du programme Océan Indien Innovation Santé (OIIS), le groupe de coopération sanitaire a développé de nouveaux services numériques pour La Réunion et Mayotte :
- LIEN (Liaison instantané échanges numériques) pour échanger les comptes rendus entre la ville et l’hôpital ;
- Kimesui est une application qui permet de répertorier et de contacter l’équipe de prise en charge d’un patient ;
- OIIS APPUI est un service d’appui à la coordination pour optimiser la prise en charge des patients souffrant de pathologies chroniques dont la situation médicale ou médico-sociale est complexe ; 
- OIIS 360 est l’outil informatique offrant une vue générale sur les nformations patient nécessaires à la coordination ;
- Panorama a pour ambition de déployer deux services dans l’océan Indien : le stockage et l’archivage des images au sein d’un Datacenter agréé ainsi que la mise en place d’un viewer pour l’échange et le partage entre professionnels de santé ;
- L’Appli OIIS permet en un clic d’accéder aux services clés d’OIIS PRO via une authentification unique depuis le poste de travail du professionnel de santé ; 
- La MSS (Messagerie sécurisée de santé) permet l’échange de mails certifiés et sécurisés ;
- Le Guichet OIIS est la hotline consacrée à l’ensemble des services développés dans le cadre d’OIIS.
Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Les idées bourdonnent à La Ruche e-santé

Pénétrer dans La Ruche e-santé, c’est déjà en soi une expérience. Ambiance décontractée, murs tapissés de schémas et post-it, table de réunion transformable en table de ping-pong... On se trouve clairement dans le modèle start-up « à l’américaine ». Une référence assumée par Antoine Lerat, directeur du GCS (Groupement de coopération sanitaire) TESIS (Télémédecine échang...