Hot

Réunion

Les pilotes d'Air Austral en grève vendredi pour leur condition de travail

29 Jan 2016 | PAR AFP
« Mais malgré des retards et l'annulation de 16 vols, tous les passagers prendront l'avion le jour prévu avec plus ou moins de retard », a souligné le PDG de la compagnie Marie-Joseph Malé. - GF
Les pilotes de la compagnie Air Austral entament vendredi un mouvement de grève de quatre jours pour dénoncer leurs conditions de travail, ce qui va entrainer des retards et l'annulation de 16 vols, prévoit la compagnie tout en assurant que tous les passagers prendront l'avion le jour prévu.
Le syndicat national des pilotes de lignes (SNPL Alpa) a déposé un préavis de grève courant du 29 janvier à 00H01 au 1er février à minuit. Il proteste contre les atteintes « aux conditions de travail des pilotes de la compagnie »  basée à La Réunion et « par voie de conséquence à la sécurité des vols opérés par ces derniers ». 

La compagnie aérienne a présenté jeudi son planning modifié des vols pour vendredi et samedi. Environ 600 passagers pourraient être concernés par « d’éventuels retards » a indiqué le PDG de la compagnie Marie-Joseph Malé.
« Mais malgré des retards et l'annulation de 16 vols, tous les passagers prendront l'avion le jour prévu avec plus ou moins de retard », a-t-il affirmé. 
Air Austral fera voyager ses clients sur les vols d'autres compagnies et « cela nous coûtera 3 millions d'euros », s'est-il exaspéré.
Outre les conditions de travail, les pilotes dénoncent « un climat délétère palpable, accompagné de menaces et de pressions hiérarchiques répétées (...) allant jusqu'à la sanction d'un représentant des salariés », a expliqué Vivien Rousseau, délégué syndical.
Si la direction d'Air Austral a reconnu avoir adressé un avertissement à ce délégué syndical qui a « proféré des menaces écrites » contre un dirigeant de l'entreprise, Marie-Joseph Malé a réfuté toute accusation de « mauvais management ». Il a déploré « les méthodes d'un syndicat qui s'arc-boute sur des positions de combat syndical corporatiste au détriment du contexte particulier d'Air Austral et de tout son personnel ». 
Selon le SNPL Alpa, plus de 60 % des pilotes se sont déclarés grévistes. La direction a assuré qu'il s'agissait seulement du taux de « syndicalisés ». « Il y a des pilotes heureux ici », a lancé Marie-Joseph Malé.
La dernière grève à Air Austral remonte à mai 2010. Une partie du personnel navigant commercial avait cessé le travail pendant une douzaine de jours pour réclamer « la refonte de la grille des salaires et des discussions sur les conditions de travail », sans obtenir gain de cause.
Avec 35 % des parts de marché sur la ligne Réunion-Paris, Air Austral est leader sur cette rotation. Elle est aussi le principal opérateur des vols entre les îles de la région sud de l'océan Indien (Maurice, Mayotte, Comores, Madagascar, Seychelles).

Réagissez à cet article en postant un commentaire

 

Réunion

Les pilotes d'Air Austral en grève vendredi pour leur condition de travail

Le syndicat national des pilotes de lignes (SNPL Alpa) a déposé un préavis de grève courant du 29 janvier à 00H01 au 1er février à minuit. Il proteste contre les atteintes « aux conditions de travail des pilotes de la compagnie »  basée à La Réunion et « par voie de conséquence à la sécurité des vols opérés par ces derniers ».  La compagnie aérienne a présenté jeudi son...